Extras #48

Voici un magnifique livre pour explorer l’imaginaire japonais, sa construction, depuis les origines mythologiques jusqu’à ses aspects les plus modernes. Ce beau livre est également très épais, et se montre plutôt complet. La table des matières est riche, la taille du texte le rend agréable à lire, et heureusement car il y a matière à réfléchir et à se cultiver ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du niveau ! Les photos et illustrations sont nombreuses également, et les sujets abordés montrent bien l’ambivalence entre tradition, empreinte du passé, et modernité. Sont également abordés le rapport au temps, la place de la jeunesse, la figure du guerrier sous ses différents aspects, de même que les côtés plus cataclysmiques ou résolument tournés vers la science-fiction. De même, les influences extérieures sont abordées, tout comme la vision que nous, Occidentaux, pouvons avoir de l’archipel.
Bref, il s’agit d’un très bel ouvrage, pour les passionnés, qui se savoure doucement afin d’intégrer tranquillement la somme d’informations et de réflexions qu’il peut susciter. Un pur bonheur !

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici (diaporama) !

Japon ! Panorama de l’imaginaire japonais, de Julie Proust Tanguy, éditions Les moutons électriques, 2019, ISBN 978-2-36183-593-4, 35,90 €

Le petit Sorcier de la pluie

Petite Pluie est un aborigène d’Australie, fils de l’homme-médecine de la tribu. Alors que la communauté fait face à une sécheresse telle qu’elle met sa survie en danger, tous s’unissent pour appeler la pluie qui les sauvera. Malheureusement, les gros nuages ne restent pas et ne dégorgent aucune eau. Petite Pluie décide de partir en quête de la pluie puisqu’il porte son nom…
Un très bel album, aux illustrations rendant hommage à l’art aborigène, avec des personnages aux visages de caractère. L’histoire ressemble à un conte initiatique qui met en valeur le dévouement à la communauté, le courage et la prise d’initiative, tout comme l’entraide. Une histoire magnifiquement illustrée 🙂

de Carl Norac et Anne-Catherine De Boel, éditions Pastel, 2004, ISBN 978-2-2110-7543-5, 14.20 €

pluie aborigènes d'Australie croyances culture traditions art

Dragons à gogo !

Depuis le 25 mai et jusqu’au 3 septembre 2017 se tient à Paris, Porte de Versailles, une exposition qui pourrait bien combler les fans de dragons, Dragonland.
Elle vous propose de découvrir 30 dragons animés, tout en retraçant l’histoire des dragons, depuis l’apparition du mythe, et en suivant son évolution à travers l’Histoire. Vidéo, cabinet de curiosités, musée, créatures animées grandeur nature, le tout avec un audio-guide gratuit, avant de terminer avec les œuvres de Ciruelo Cabral, grand illustrateur de merveilleux dragons.
Si vous voulez faire un petit tour dans le monde des ces créatures fantastiques, c’est le moment !

événement exposition dragons

Extras #19

Alors qu’il travaille sur un gratte-ciel à New York, John LaLiberté, ironworker, assiste à l’effondrement des Twin Towers. Avec ses collègues monteurs d’acier, John fait partie des premiers sur les lieux pour tenter de dégager des survivants, chose impossible pour les secours sans leurs compétences pour découper l’acier des poutres effondrées. À travers son regard et l’histoire de sa famille, c’est toute l’épopée des indiens Mohawk qui nous est racontée, de leur tradition d’architectes du bois à leur spécialisation dans la construction de tours vertigineuses et de ponts d’acier.

Voici un roman qui prend aux tripes dès son ouverture, avec le 11 septembre 2001. Incrédulité, effarement, stupéfaction, horreur, volonté et besoin de faire quelque chose pour aider… Les émotions sont nombreuses et nous sont retranscrites à travers le regard de John et de son ami Andy. Mais le récit ne se contente pas de jouer sur la corde sensible, il s’enrichit également d’informations historiques sur la renommée des monteurs d’acier, son origine et la légende (fausse) qui veut qu’ils ne connaissent pas le vertige. Le propos alterne les différentes époques pour nous faire revivre le parcours des ironworkers au fil du temps, comment ce sont construites cette tradition et ces compétences, avec pour fil conducteur des membres de la famille de John. Passionnant, bien documenté, c’est un livre qu’il est difficile de lâcher et avec lequel j’ai découvert tout un univers dont la réalité m’échappait. Un gros coup de cœur !

Ciel d’acier, de Michel Moutot, éditions Points, 2016, ISBN 978-2-7578-5971-1, 7.95 € et aux éditions Arléa, 2015, ISBN 978-2-3630-8071-4, 22 € (grand format)

Éditions Arléa

Destin brisé

Encore une fois, un merveilleux album illustré par Benjamin Lacombe, mettant en scène une histoire d’amour contrarié au pays du soleil levant. Des illustrations magnifiques, qui ne sont pas sans faire penser à Madame Butterfly, du même auteur.

Les Amants Papillons

Éditions Seuil jeunesse