Folle équipée

Une mission à haut risque !

Du suspense, et des personnages fouillés 🙂

Accéder à la chronique

Un nouveau monde

Plus de respect et d’empathie

Quand les liens avec la nature permettent un nouvel équilibre…

Accéder à la chronique

Manigances

À malin, malin et demi…

Kate se doit d’être rapide pour éviter une guerre et l’annexion d’Atlanta par Roland !

Éditions MxM Bookmark

Accéder à la chronique

Étrangetés en pagaille

Quand les choses ne sont pas ce qu’elles semblent…

Un recueil de nouvelles très agréable à lire, avec trois récits aux univers bien distincts 🙂

Éditions du 38

Accéder à la chronique

Extras #59

Nolan est le présentateur d’une websérie sur les mystères historiques qui propose des hypothèses alternatives. Avec Ken, son producteur, et grâce à un sponsor inespéré, le voici qui remonte la piste de l’expédition Kincaid, dans le Grand Canyon, accompagné par toute l’équipe, ainsi qu’une envoyée de leur sponsor, Palinhem, et d’une journaliste à la langue aiguisée. Habitué à l’échec, Nolan ne croit pas vraiment qu’il parviendra à retrouver la grotte qu’ils recherchent, mais contre toute attente, l’expédition finit par en trouver l’accès. Ils vont de découverte en découverte, incapable de leur donner du sens, et les choses se corsent lorsqu’un mécanisme les enferme au cœur de la roche, dans le noir total… Rapidement, ils vont découvrir pourquoi Kincaid a fait condamner la grotte et qu’il aurait mieux valu pour eux ne jamais la retrouver.
Voici un thriller assez angoissant, mais dont les ressorts sont plutôt bien construits. Nous suivons Nolan, un ancien scénariste d’Hollywood, qui n’a pas une très haute estime de lui-même, ainsi que l’équipe qui l’accompagne dans la quête d’une grotte dont on a enterré la découverte. Bien documenté avec les nombreuses recherches qu’il a effectuées, le personnage est plus sérieux qu’il ne veut bien le reconnaître, mais n’est pas bien considéré par les professionnels de l’Histoire, d’autant que ses théories alternatives flirtent avec le complotisme. Il en est tout à fait conscient, mais comme il faut bien vivre, il poursuit dans cette veine afin de gagner sa vie auprès de ses abonnés.
Dans ce roman, nous suivons la progression de l’équipe de tournage, qui tourne à l’expédition archéologique malgré eux. Les rebondissements sont nombreux, et le milieu dans lequel ils évoluent est angoissant. L’auteur joue sur la privation de lumière naturelle, avec des ressources de plus en plus réduites, puis s’y ajoutent les problèmes de rationnement, de vivres et d’eau. Certains personnages dévoilent un visage inattendu, tandis que le site évolue sans cesse et enchaîne les surprises. Si certains ressorts sont plutôt malins, d’autres sont faciles, et j’avoue que la fin m’a donné une impression d’invraisemblance, dans le sens où l’état des personnages est tel qu’ils ne devraient pas pouvoir réaliser certaines choses que je vous laisse découvrir. Malgré tout, j’ai passé un bon moment avec ce roman et les amateurs de frisson devraient y trouver leur compte. À éviter si vous êtes claustrophobes ou que vous avez peur du noir ! 😉

L’Anomalie, de Michael Rutger, éditions Bragelonne, 2020, ISBN 979-1-0281-1344-5, 9.99 € en e-book ou ISBN 979-10-281-1006-2, 17.90 € en version papier.