Extras #44

Voici un magnifique livre de photographies animalières au crépuscule. Sur un beau papier noir qui met en valeur les images, apparaissent lynx, renards, blaireaux, lapins, cerfs, sangliers…dans leur environnement naturel, lorsque la lumière en fait des ombres diffuses et furtives, que l’auteur a réussi à saisir à force de patience et de discrétion au fil des années. Un très bel objet, qui est en même temps un hymne à la vie sauvage, si fragile et si menacée par l’expansion humaine. De quoi s’émerveiller, avec un côté intemporel et le sentiment d’assister par photos interposées à des moments privilégiés. 🙂

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici et ici 😉

Crépuscules, de Neil Villard, éditions Mokkö, 2017, ISBN 978-2-8399-2144-2, 64 CHF soient environ 57 €.

Le secret du rocher noir

Des histoires terribles courent sur le rocher noir, un bloc de pierre en pleine mer avec lequel les pêcheurs ont de nombreux déboires. Erine les écoute, et loin d’avoir peur, elle rêve d’aller en mer pour le voir de plus près. Un jour, elle parvient à déjouer la vigilance de sa mère et embarque sur son bateau de pêche…
Une jolie histoire de tolérance, mais également écologique, pour ne pas oublier de s’émerveiller des beautés de la nature et ne pas considérer la différence forcément comme une source de menace. Un album aux illustrations pleines de douceur 🙂

de Joe Todd-Stanton, éditions L’école des loisirs, 2018, ISBN 978-2-2112-3595-2, 12.20 €

Bon sang ne saurait mentir

Proies et chasseur s’affrontent…

Les Molina rencontrent enfin quelqu’un de taille à leur tenir tête.

Éditions Dargaud

Accéder à la chronique

Verte forêt

En Amazonie, deux explorateurs partent à la recherche d’un mystérieux trésor. Au cours de leur périple, ils traversent la forêt, constatent les ravages de la déforestation, rencontrent des indiens établis au cœur de la jungle, remontent le grand fleuve Amazone… Enfin, ils découvrent l’objet de leur quête, émerveillés.
Un joli album, aux illustrations originales, pour sensibiliser à l’écologie et mettre en lumière les déprédations des hommes sur la nature, mais également les richesses de celle-ci, et l’émerveillement des choses simples. Le trésor n’est pas du tout ce que l’on croit… 🙂

par Éric Battut, éditions L’élan vert, 2018, ISBN 978-2-84455-487-1, 13.50 €

écologie Amazonie forêt hommes trésor

Extras #36

Parti en Inde à la recherche de sa mère, Florian se laisse aller et sombre dans l’alcoolisme. Au hasard d’une rencontre, il découvre le combat de femmes indiennes pour la préservation des semences de riz que de grosses firmes tentent de breveter, alors qu’elles existent depuis des siècles. C’est ainsi qu’il se retrouve à nouveau sur la piste de sa mère et qu’il va de découverte en découverte, oubliant sa vie passée et ne souhaitant pas renouer avec la France, même s’il aime sa fille…
Ce troisième tome est l’occasion pour les auteurs de mettre en avant les combats qui se mènent dans d’autres pays, et de dénoncer les pratiques des grosses multinationales qui ne cherchent qu’à détenir le monopole et à s’enrichir sur le dos des paysans, quitte à les pousser au suicide, sans remords. Il met en opposition la politique du chiffre à tout prix et une gestion humaine, digne, des cultures comme de ceux qui en prennent soin. À cela s’ajoute la quête personnelle de Florian, qui avance, mais qui se montre maladroit, voire blessant, avec ceux qui l’aiment, et dont la colère a du mal à s’apaiser. Un volume riche, toujours aussi humain, qui se lit avec intérêt.

Graines d’espoir, Les seigneurs de la terre, tome 3, Fabien Rodhain, Luca Malisan et Paolo Francescutto, éditions Glénat, 2017, ISBN 978-2-344-02280-1, 13.90 €