Voyage onirique

Les contrées du rêve ne sont pas sans danger…

Elric voit sa volonté et son esprit mis à l’épreuve dans ce deuxième tome.

Éditions Pocket

Accéder à la chronique

Il s’est réveillé…

Une survie inattendue

Nosferatu revient et a des comptes à régler…

Éditions Soleil

Accéder à la chronique

Pas de panique, Belette !

Belette n’aime pas les intempéries. Elles lui font peur. Aussi à l’automne, lorsque le vent se lève et que la pluie l’accompagne, Belette se construit un abri. Toutefois, un visiteur surprise va lui faire voir les choses sous un autre angle et lui apprendre à ne plus avoir peur…
Un joli album sur l’amitié et les différences de point de vue, qui peuvent tout changer dans notre perception des choses 🙂

de Ciara Gavin et Tim Warnes, éditions Mijade, 2020, ISBN 978-2-8077-0095-6, 12 €

Aïe Aïe Aïe !

Un nouvel habitant est arrivé dans la savane. Il paraît qu’il est terrible, avec de grands yeux, des dents épouvantables… Les animaux ont peur, ils sont sûrs qu’il va les croquer !
Un album drôle pour aborder le thème des préjugés, des idées reçues et de la rumeur, avec des animaux qui n’ont même pas encore vu celui dont ils parlent. Pour apprendre à accepter la nouveauté, la différence, le changement et faire preuve de tolérance 🙂

de Christine Naumann-Villemin et Ana Duna, éditions Auzou, 2020, ISBN 978-2-7338-7743-2, 9.95 €

La Chasseuse de livres

Faisant suite au roman La Machine de Léandre, dans le même ouvrage, cette nouvelle nous invite à suivre Cassandra, une jeune femme qui prépare sa thèse à l’université sur les écrits de Léandre l’Alchimiste. Toutefois, reléguée depuis un moment dans un placard du fait d’être une femme, elle a bien conscience que son avenir est plutôt bouché. Aussi, lorsque l’occasion se présente de se lancer dans le métier qui l’attire, chasseuse de livres, elle saute dessus à pieds joints, n’en déplaise à certains messieurs. Elle part ainsi à Tourmayeur, dans les ruines antiques, afin de retrouver L’Appel des Anciens, un ouvrage devenu légendaire, mais que certains semblent croire réel, au point de tenter de la tuer…
Avec cette nouvelle, Alex Evans prolonge la présentation du nord de son univers qu’elle avait mis en place dans le roman susnommé, ainsi que dans sa série Sorcières associées, même si celle-ci se situe beaucoup plus au sud. Et comme toujours, c’est un vrai bonheur, avec un personnage de femme volontaire, intelligent, en lutte pour son indépendance et pour trouver sa voie, de quoi s’épanouir, malgré une société patriarcale façonnée par la religion pendant plusieurs siècles. Il y a un petit côté Indiana Jones dans cette nouvelle qui n’est pas désagréable, et bien sûr, le texte étant de format court, le dénouement arrive assez vite. Toutefois, on passe un très bon moment et j’étais très contente de cette nouvelle histoire après le roman qui avait un goût de reviens-y ! 🙂

La chasseuse de livres, dans La Machine de Léandre, par Alex Evans, éditions ActuSF, 2019, ISBN 978-2-3768-6209-3, 9.99 € en e-book ou ISBN 978-2-36629-474-3, 18.90 € en version papier.