Extras #21

Sur fond de ciel clair et d'éolienne, deux cowboys à cheval se tiennent de dos. La couleur du jour est dans les tons jaunes et les hommes des silhouettes.Les deux frères McPheron vivent seuls de leur travail à la ferme depuis une cinquantaine d’années dans le Colorado. Sous des airs rudes, ils ont le cœur sur la main. Tom Guthrie est un prof de lycée qui se débrouille comme il peut avec ses deux fils, depuis que sa femme, dépressive, est partie vivre chez sa sœur. Quant à Victoria, jeune lycéenne mise à la porte de chez elle par sa mère pour cause de grossesse, elle est recueillie par Maggie Jones, collègue de Tom. Tout ce petit monde se débat dans les soucis de la vie, mais les frères McPheron voient soudain leurs habitudes bouleversées par une proposition de Maggie…

Avec ce roman, l’auteur nous dresse le portrait de différents personnages qui essaient de s’en sortir de leur mieux et qui ont parfois besoin d’aide. La mesquinerie, la petitesse et l’égoïsme des uns, la générosité et la gentillesse des autres, se dévoilent sur fond d’hiver glacial, au milieu des grandes plaines américaines. Pas de héros dans ces tranches de vie qui s’entrecroisent et qui se mêlent, juste des gens ordinaires, avec leurs forces et leurs faiblesses, face à des situations de la vie quotidienne et des comportements humains vieux comme le monde. Et au milieu de tout cela, les personnages des vieux frères McPheron rayonnent de chaleur et d’humanité, au point que l’on a l’impression de voir se constituer une famille de cœur sous nos yeux. De la simplicité et de l’émotion, avec des mots minutieusement choisis. Touchant, et une impression hors du temps.

Le chant des plaines, de Kent Haruf, éditions Robert Laffont, 2016, ISBN 2-221-19572-8, 11 €

Disparais !

Une petite fille a commandé une baguette magique pour faire disparaître ses parents, leurs interdictions et ce qu’ils lui demandent de faire. La liberté, c’est bien beau, mais au bout d’un moment, être seule, surtout la nuit, ça peut finir par faire peur…
Un album amusant sur la vie de famille, pour questionner les règles, la question de la liberté, les droits et devoirs, avec humour et bienveillance. 🙂

de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, éditions L’école des Loisirs, 2017, ISBN 978-2-2112-3145-9, 12.20 €

Éditions L’école des Loisirs

Que d’émotions !

Des dangers nombreux

À présent que la quête commence pour de bon, Ewilan et ses amis sont confrontés à des périls qui marquent autant les corps que les âmes…

la-quete-dewilan-tome-4-les-plateaux-dastariul
Éditions Glénat

Accéder à la chronique

Bonjour facteur

Un facteur à vélo fait sa tournée sous différentes latitudes. Il joue les cigognes et livre de drôles de colis aux hippopotames, aux singes et aux manchots… Mais il semblerait que ces derniers soient abonnés aux erreurs de livraison…
Un album tendre, doux, cartonné au format carré, sur l’adoption et les familles arc-en-ciel. Que de la tendresse !

de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, éditions L’école des loisirs, 2012, ISBN 978-2-211-21101-7, 9.70 €

parents enfants adoption famille arc-en-ciel facteur
Éditions l’École des loisirs

Extras #17

maternelle apprentissage enseignement alternatif bienveillance enfants guidance autonomie respect intelligence appétit intellectuel développementAvec ce livre, Céline Alvarez, ancienne professeur des écoles, propose le retour d’une expérience évaluée scientifiquement, qu’elle a menée durant trois ans dans une maternelle de ZEP en « zone violence ».
Elle en explique les raisons, la démarche, les tenants et aboutissants, tout en présentant le matériel qu’elle a utilisé. Son but est clairement de mettre en lumière les capacités des enfants, et de proposer un enseignement différent, qui respecte leurs rythmes, leurs besoins et leur envie de découvrir, voire qui les restaure, tout en permettant aux maîtres et maîtresses de se sentir plus satisfaits par leur métier.
Pour les professionnels de maternelle, c’est une mine. Son expérience montre qu’il est possible d’enseigner autrement et avec succès, sans jamais dénigrer l’implication et l’engagement des enseignants. Au contraire, elle appelle à les laisser faire leur métier, chercher, innover, et à leur faire confiance. Il ne s’agit pas d’une méthode à copier/coller, mais plutôt d’un esprit et d’une manière de faire où la bienveillance et les rythmes des enfants sont au cœur du processus. Tout le monde y gagne, enfants, parents et enseignants. Une bouffée d’air frais !

Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez, éditions Les Arènes, 2016, ISBN 978-2-35204-550-2, 22 €