Cachotteries malvenues

Défaut de stratégie

Un premier tome qui se lit facilement, avec des personnages bien caractérisés.

Éditions Elixyria

Accéder à la chronique

De dangereux secrets

La liberté a un prix…

Un roman fantastique qui démarre comme un roman historique, avec des personnages attachants et une intrigue passionnante 🙂

Éditions Milady, réédition en projet par l’autrice

Accéder à la chronique

Le lapin, la Nuit et la boîte à biscuits

Il fait presque nuit et Lapin ne veut pas aller se coucher. Décidé à veiller, il va chercher sa plus grande boîte à biscuits et s’en va trouver la Nuit. S’il ne fait plus noir, il pourra rester éveillé ! Mais la Nuit tente de le convaincre de son utilité et lui explique que d’autres ont besoin d’elle pour vivre, et même lui…
Un joli album, tendre et plein d’humour, pour expliquer aux enfants pourquoi la nuit est importante et quel est son rôle. Pour sourire et apprendre 🙂

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici !

de Nicola O’Byrne, éditions Flammarion jeunesse, 2019, ISBN 978-2-0814-2876-8, 13.50 €

Le jardinier de la nuit

Alors qu’il habite dans une ville plutôt monotone, William, un petit garçon orphelin, et ses habitants, voient leur vie chamboulée un matin par la découverte de sculptures végétales apparues pendant la nuit. Dès lors, l’enfant parcourt les rues chaque jour, à la recherche de la nouveauté, son ennui rompu par les surprises renouvelées. La joie et les sourires reviennent, mais qui est ce mystérieux jardinier de la nuit ?
Un bel album qui met en avant la beauté et le plaisir de la créativité. Avec de très belles illustrations et un brin de poésie 🙂

Pour voir quelques pages, c’est par ici 😉

de The Fan Brothers, éditions Little Urban, 2018, ISBN 978-2-37408-135-9, 15 €

Éditions Little Urban

Extras #44

Voici un magnifique livre de photographies animalières au crépuscule. Sur un beau papier noir qui met en valeur les images, apparaissent lynx, renards, blaireaux, lapins, cerfs, sangliers…dans leur environnement naturel, lorsque la lumière en fait des ombres diffuses et furtives, que l’auteur a réussi à saisir à force de patience et de discrétion au fil des années. Un très bel objet, qui est en même temps un hymne à la vie sauvage, si fragile et si menacée par l’expansion humaine. De quoi s’émerveiller, avec un côté intemporel et le sentiment d’assister par photos interposées à des moments privilégiés. 🙂

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici et ici 😉

Crépuscules, de Neil Villard, éditions Mokkö, 2017, ISBN 978-2-8399-2144-2, 64 CHF soient environ 57 €.