Extras #46

Face à la faillite de leur entreprise, qui a entraîné celui de leur couple, Polly décide de quitter Plymouth et s’installe dans un petit village portuaire de Cornouailles, Mount Polbearne. Alors qu’elle tente de se reconstruire et de reprendre sa vie en main, un petit oiseau et sa passion pour le pain, ainsi que des rencontres incongrues, lui font prendre une direction inattendue. Serait-ce le moyen de se réinventer après les écueils…?
Voici un feel good book que je voulais lire depuis un moment et que j’ai eu l’opportunité d’avoir entre les mains de manière totalement fortuite (merci les boîtes à livres !). J’ai donc sauté dessus et je ne l’ai pas regretté. J’ai passé un excellent moment avec ses personnages, notamment Polly, qui se reconstruit après des années d’épreuve, et qui se reconvertit en laissant parler sa passion pour le pain, la boulangerie. Si le livre ne serait pas loin de vous mettre l’eau à la bouche, on apprécie aussi le récit positif, la capacité de résilience des personnages, et combien le fait qu’ils trouvent leur voie, ou qu’ils soient en accord avec leurs aspirations profondes, contribue au bonheur. Le message fait du bien, les protagonistes sont attachants, très humains, avec leurs failles, leurs forces et leurs faiblesses, et la plupart est loin d’être caricaturale. Derrière des postures de façade, de bravade presque, on perçoit leurs doutes, leurs blessures, et ce sont parfois les regards croisés qui nous éclairent quand Polly ne voit rien.
Bref, il s’agit d’un roman résolument positif, fait pour faire sourire et donner le moral, sans jugement et très humain. 🙂

La Petite Boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan, éditions Pocket, 2016, ISBN 978-2-2662-6365-8, 8.10 €

Le Grand Méchant Loup est amoureux !

Assagi, le Grand Méchant Loup accompagne Violette, la fille du Petit Chaperon rouge au marché. Mais bizarrement, il perd l’appétit de jour en jour. C’est en rendant visite à Mère-Grand avec l’enfant que tout s’éclaircit. Le loup est amoureux de Blanquette, la chèvre de M. Seguin ! Comment lui déclarer sa flamme après leur passé commun…?
Cet album m’a fait sourire car il reprend des personnages de contes connus, et les fait évoluer différemment des histoires traditionnelles. Le loup n’est plus si méchant, Chaperon rouge a une petite fille, Blanquette aide Seguin à vendre ses fromages de chèvre au marché…et l’amour vient s’en mêler, donnant des situations cocasses. Un bon moment de lecture, avec des illustrations très agréables 🙂

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici !

de Suzanne Bogeat et Xavière Devos, éditions L’Élan vert, 2019, ISBN , 13.20 €

Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin

Exaspéré d’être pris pour un pingouin et de voir son identité niée, monsieur Manchot s’en va voir le journal local pour faire paraître un article expliquant ce qu’il vit. Bientôt, d’autres animaux viennent le voir, victimes du même genre de méprise, tel le dromadaire, et tous répondent à une invitation dans une émission de télévision à New York. La présentatrice, Mireille Puma, semble alors commettre la même erreur que les autres…
Un album plein d’humour, qui recense un certain nombre de représentants de la gente animale régulièrement pris pour d’autres. Le texte est savoureux, les jeux de mots également, tandis que l’illustration apporte encore plus de caractère. Un vrai coup de cœur !

de Nicolas Digard et Christine Roussey, éditions Nathan, 2017, ISBN 978-2-09-256399-1, 10 €

manchot pingouin méprise mélange indignation colère humour animaux