Les adultes ne font jamais ça

On dit aux enfants que les adultes ont toujours raison. Mais si l’envers du décor était un peu différent ? Un album pour sourire et montrer avec humour que même les adultes peuvent se tromper. Pour dialoguer entre générations et se rappeler que tout le monde a le droit à l’erreur 😉

Pour découvrir quelques pages, c’est par ici !

de David Cali et Benjamin Chaud, éditions Hélium, 2020, ISBN 978-2-3301-2453-3, 14.90 €

Choc des titans

Une haine séculaire

Avec ce sixième tome, un nouveau personnage entre en scène, et il se pourrait bien qu’il précipite la fin de tout, y compris de l’histoire 😉

Éditions Kazé

Accéder à la chronique

Danseur rouge

Des arènes à la jungle…

Un premier tome qui permet de découvrir la jeunesse de Rekk, l’impressionnant personnage des Épées de glace. Addictif ! 🙂

Éditions Bragelonne

Accéder à la chronique

Le Barbare en collants jaunes

Un petit prince est le fils d’une princesse distinguée et d’un barbare du nord. Ayant droit à une double éducation, il ne colle à aucun des deux modèles et les enfants de sa famille se moquent de lui des deux côtés. Toutefois, cette différence n’est-elle pas une richesse ?
Un bel album pour parler d’identité, de différences culturelles, de métissage des cultures et de tolérance, avec un dessin clair et très agréable, et des situations drôles qui font sourire. Très sympathique 🙂

de Myriam Dahman et Maureen Poignonec, éditions Gautier-Languereau, 2018, ISBN 978-2-0170-2488-0, 12 €

La princesse, le dragon et le chevalier intrépide

Georges le dragon aide la princesse, maîtresse d’école, dans sa classe. Alors qu’il allume le poêle afin que tout le monde ait chaud, un chevalier l’attaque. De mauvaise humeur, Georges est résolu à se débarrasser de l’importun, tandis que la princesse envoie ce dernier chercher de l’arnica pour le soigner. Pas très malin et surtout très ignorant, le chevalier n’écoute pas les conseils et prend le chemin le plus dangereux. À la jumelle, Georges et la princesse suivent sa progression…
De l’humour et un plaidoyer pour l’éducation, même si le courage est mis en valeur. Le dragon est sympathique, la princesse travaille, est cultivée et indépendante, quant au chevalier, il est le cliché parfait du même nom… De quoi se divertir malgré une fin assez conventionnelle 🙂

de Geoffroy de Pennart, éditions l’École des loisirs, 2008, ISBN 978-2-8776-7796-7, 12 €. Il existe plusieurs formats et prix, à voir sur le site de l’éditeur ici.

conte bêtises chevalier contre dragon qui est ami avec princesse