Bonnes manières et steampunk

Un pensionnat un peu particulier…

Voici un premier tome qui m’a agréablement surprise, alliant humour, intrigue animée et considérations très british 🙂

Éditions Le Livre de Poche

Accéder à la chronique

Don effrayant

Hallucinations ou réalité ?

Et si certaines capacités surnaturelles existaient réellement…

pouvoirs adolescents institut nécromancie loup magie
Éditions Castelmore

Accéder à la chronique

Extras #35

Agatha rentre finalement de Londres après six mois de reprise de son ancien métier. Heureuse de retrouver le tranquille petit village de Carsely, elle ne tarde pas à être sollicitée par l’une des dames du hameau pour enquêter sur le meurtre d’une randonneuse. En effet, la nièce de madame Mason est mêlée à l’affaire et elle souhaite que celle-ci soit éclaircie. Agatha renoue ainsi avec son habitudes de fouiner, aidée en cela par son voisin, James Lacey, qu’elle revoit avec des sentiments mitigés.
On retrouve avec plaisir notre duo d’enquêteurs amateurs dans ce quatrième tome, tandis qu’Agatha prend conscience d’un certain nombre de choses à son sujet et voit ses yeux continuer à se dessiller quant à son attitude vis-à-vis de son voisin. Ce dernier n’est pas en reste d’ailleurs, et le caractère explosif d’Agatha met de l’animation, tout en leur permettant d’avancer dans leur enquête. Comme les autres, ce livre se lit facilement, représente un bon moment de détente, et si on voit arriver gros comme une maison l’amorce du tome suivant, on n’en boude pas moins son plaisir !

Pour lire un extrait, c’est par ici !

Randonnée mortelle, Agatha Raisin enquête, tome 4, éditions Albin Michel, 2016, ISBN 978-2-226-32270-8, 14 €

Extras #22

Voici un livre qui allie la richesse d’information d’un documentaire à une écriture fluide et très agréable à lire, ce qui en fait un ouvrage de vulgarisation scientifique particulièrement accessible et d’un abord facile. Il est passionnant, nous fait découvrir les arbres et les forêts tels qu’on ne les soupçonnait pas, et porte une réflexion sur nos relations avec ces écosystèmes complexes qui remet en cause un certain nombre de pratiques en sylviculture. Comme en permaculture, il apparaît que la diversité est fondamentale, et permet à la fois équilibre, résistance accrue aux attaques et meilleure croissance.
Un livre fascinant qui nous offre un regard différent sur les arbres et leur rôle prépondérant dans la vie de la planète.

La vie secrète des arbres, Peter Wohlleben, éditions Les Arènes, 2017, ISBN 978-2-35204-593-9, 20.90 €

Révolution scientifique

Quand les morts ne sont plus si morts…

La suite de cette uchronie dans le Paris de fin XIXe siècle, dont la 2e enquête nous fait retrouver aussi bien des grands noms de l’Histoire que les personnages découverts dans le 1e tome. Que du bonheur !

morts vivants anarchiste uchronie science-fiction Paris XIXe siècle inventions steampunk
Éditions de L’Homme sans Nom

Accéder à la chronique