Décrochez-moi la lune

Le roi d’un tout petit royaume était orgueilleux et prétentieux au possible. Un jour, une petite voix le nargua en lui disant qu’il ne possédait ni le ciel, ni la lune, ni les étoiles. Fou de colère, il décida d’aller décrocher la lune et d’employer tous les moyens pour cela. Ses sujets furent obligés d’arrêter toutes leurs activités pour construire d’immenses échelles qui finissaient par casser. Une nuit, une pluie d’étoiles filantes s’abattit et provoqua un petit miracle dont il fut exclu…
Un album poétique, à l’illustration onirique, qui n’est pas sans rappeler L’arbre aux crayons des mêmes auteures. Des images de toute beauté, pour une histoire en forme de conte où l’égoïsme et la méchanceté d’un seul sont punis sans la moindre violence.

de Jeanne Taboni Misérazzi et Loren Bes, éditions Bilboquet, 2017, ISBN 978-2-84181-487-2, 14.50 €

prétention vanité égoïsme roi conte leçon

 

Qui a soufflé mes bougies ?

Nils fête son anniversaire avec ses amis, ses parents et son arrière-grand-mère. La fête est très réussie, tout le monde s’amuse, mais au moment de souffler les bougies, elles s’éteignent. Nils est perplexe, et au moment de refaire un essai, rebelote, quelqu’un d’autre les souffle sans qu’il sache qui. Pour lui, c’est le drame. Cependant, le coupable se dénonce bien vite et tout le monde découvre une histoire stupéfiante…
Un joli album qui parle de générations et de rêves d’enfant, de famille et de partage. De l’émotion et de la tendresse à revendre ! 🙂

Pour découvrir quelques pages, c’est par ici !

de Ilan Brenman et Magali Le Huche, éditions P’tit Glénat, 2017, ISBN 978-2-344-01617-6, 11 €

générations anniversaire bonheur partage

De l’autre côté du miroir

Quand rien n’est ce qu’il semble…

Un premier tome divertissant, original et inventif, dans un univers qui flirte entre fantasy et fantastique. Un bon moment de lecture 🙂

Éditions Bragelonne

Accéder à la chronique

Extras #14

restaurant cuisine amour voie don générosité famille amitié nature nourriture respectÀ la suite d’une rupture amoureuse, Rinco retourne dans son village natal, vivre auprès de sa mère. Passionnée par la cuisine, elle décide d’ouvrir un restaurant, mais selon une formule totalement atypique…
Petits moments de douceur à travers ces pages, où la cuisine est un baume sur les blessures de l’âme et un moyen d’expression pour Rinco, le personnage principal, jeune femme qui a perdu la voix à la suite d’un traumatisme. En se raccrochant à son amour de la cuisine qu’elle veut partager, elle se soigne autant que ses clients et découvre sa mère sous un autre jour… Un roman qui reste en bouche longtemps après l’avoir dégusté, même si certains aspects m’ont moins plu que d’autres.

Le restaurant de l’amour retrouvé, Ito Ogawa, éditions Picquier, 2015, ISBN 978-2-8097-1072-4, 8 €.

Sur mon fil

Un album tout en délicatesse pour parler des sentiments d’une petite fille dont les parents se sont séparés, et qui vit en garde alternée. Elle imagine qu’entre ses deux maisons pas si éloignées, il y a un fil rouge qui les relie et dont elle constitue le nœud, son « nœud solide du samedi ». Elle raconte son quotidien, son ressenti, ses bonheurs, ses peines, ses rêves et ses espoirs… Un beau livre qui parle avec tact, amour et presque poésie d’une situation pas toujours facile à vivre, aussi bien pour les parents que pour les enfants…

de Séverine Vidal et Louis Thomas, éditions Milan jeunesse, 2017, ISBN 978-2-7459-7341-2, 13.90 €

garde alternée parents enfant séparation sentiments ressenti vie rêves