Visite aux Halliennales

Voici un festival dédié aux littératures de l’imaginaire qui me faisait de l’œil depuis un bon moment et auquel je n’étais jamais allée.
Cette année, je me suis décidée et je ne le regrette pas. Mon porte-feuille n’est sans doute pas de cet avis, mais on va dire que j’ai pris un peu d’avance pour Noël, et ma famille aussi 😉
Nous avons donc pris la route du Nord tôt samedi matin pour nous rendre en terre lilloise, avec pour récompense un magnifique lever de soleil en chemin.
Dans la salle, l’ambiance était chaleureuse, bon enfant, les gens souriants et amicaux, comme à une réunion de vieux amis qui se retrouvent. D’ailleurs, vous étiez très bien accueillis et si d’aventure vous aviez besoin d’un renseignement, il y avait toujours quelqu’un pour essayer de vous aider. Les personnes présentes se sont vraiment montrées d’une grande gentillesse, serviables et disponibles 🙂
J’avoue, je n’ai pas résisté à la tentation et craqué sur de nombreux ouvrages, dont certains m’avaient attiré l’œil depuis un moment sur le net. Je n’ai pas longtemps hésité, notamment avec les intégrales, ni pour les livres dont j’avais déjà lu les auteurs. 🙂

©Lily Fantasy

Ces derniers les dédicaçaient volontiers, en toute simplicité. Tampons encreurs, dessins, petits mots, et des conversations intéressantes, enrichissantes, aussi bien sur tel ou tel livre, son écriture, que sur les littératures de l’imaginaire en général… J’ai découvert également des maisons d’édition, la Belgique n’étant pas loin, qui avaient fait le déplacement, pour le plus grand bonheur de ma curiosité.
Bref, je suis ravie de mes découvertes et s’il n’y avait eu que les livres, j’étais déjà comblée !
Mais le festival ne s’en tenait pas là, puisqu’il y avait également un petit marché artisanal où je me suis ébaubie d’admiration devant de très jolies créations, chapeaux, bijoux, cuirs, costumes,  illustrations, figurines…

Enfin, nous avons également eu droit à des jongleries et acrobaties, ainsi qu’à une animation faisant participer des membres du public sur le thème des péchés capitaux. De quoi sourire, rire et passer un excellent moment.

Le seul bémol concerne les étiquettes collées sur les livres déjà achetés pour les distinguer de ceux en vente. J’ai dû utiliser un substitut d’acétone pour réussir à les décoller, et certaines ayant retiré le pelliculage de la couverture, il y a eu des dégâts. Étant plutôt maniaque avec mes livres, en voir un abimé à cause d’une étiquette ne me plaît pas du tout.

Hormis ce désagrément, je ne regrette pas ma visite, je suis repartie le sourire aux lèvres, les mains pleines de livres, et impatiente de découvrir ces nouveaux univers qui m’ont grandement tentée. À voir le monde qui a afflué, je ne suis sans doute pas la seule ! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à aller y faire un tour, vous serez très bien accueillis 😉