Évolutions croisées

Quand les événements poussent à changer…

Un roman qui recoupe L’Héritage des Rois-Passeurs avec brio, et offre une galerie de personnages très humains, tout comme des pistes de réflexion intéressantes.

Éditions Bragelonne

Accéder à la chronique

Loup York

Jess rend visite à sa grand-mère 0 New York, dans Manhattan, mais surprend une conversation avec les gros bras d’un promoteur immobilier pas très honnête. Alors que sa grand-mère l’envoie faire une course, la fillette suit les deux malabars et tague un loup bleu sur un mur en les attendant. Au cours de la filature, elle découvre la ville, le patron des deux hommes de main, et se retrouve lancée dans une folle course pour leur échapper. Heureusement, elle peut compter sur un allié inattendu qui se faufile et se coule dans l’univers urbain avec maestria…
Un bel album, à la fois hommage au street art, au New York d’il y a quelques décennies, et au conte du Petit Chaperon rouge, revisité. Le grand méchant loup n’est pas celui que l’on croit, tandis que l’aventure de Jess est une occasion pour le lecteur de découvrir des lieux emblématiques de la ville. 🙂

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici !

par Hélène Gloria et Olivier Rublon, éditions Locus Solus, 2019, ISBN 978-2-36834-115-5 , 12.90 €

Le jardinier de la nuit

Alors qu’il habite dans une ville plutôt monotone, William, un petit garçon orphelin, et ses habitants, voient leur vie chamboulée un matin par la découverte de sculptures végétales apparues pendant la nuit. Dès lors, l’enfant parcourt les rues chaque jour, à la recherche de la nouveauté, son ennui rompu par les surprises renouvelées. La joie et les sourires reviennent, mais qui est ce mystérieux jardinier de la nuit ?
Un bel album qui met en avant la beauté et le plaisir de la créativité. Avec de très belles illustrations et un brin de poésie 🙂

Pour voir quelques pages, c’est par ici 😉

de The Fan Brothers, éditions Little Urban, 2018, ISBN 978-2-37408-135-9, 15 €

Éditions Little Urban

Destins croisés

Une rencontre qui fait des étincelles !

Un premier tome qui fait la part belle aussi bien à l’évolution des personnages qu’à leurs péripéties 🙂

Éditions Bragelonne

Accéder à la chronique

Extras #40

Voici un magnifique livre de créations artistiques basées sur des photographies. À première vue, si on le regarde rapidement sans vraiment s’arrêter, on a l’impression de contempler des paysages de la peinture chinoise. Mais lorsque l’on regarde de plus près, on s’aperçoit que tout est composé de constructions humaines : buildings, grues, échafaudages, pylônes électriques… Il en ressort à la fois de la beauté, de loin, et un côté dérangeant, voire oppressant ou effrayant de près. L’activité humaine est invasive, la nature et le vivant en dehors de l’homme semblent avoir presque totalement disparu. Une manière sans doute de dénoncer l’urbanisation à outrance, l’humanité qui s’empare de tout, l’aspect destructeur étant même évoqué dans certaines séries par une grenade, un obus, des mines… Certains paysages évoquent la neige, d’autres le jade, et pour certains, la composition semble inspirée par des courbes de graphiques intégrées à l’œuvre…
Un livre d’art magnifique, qui interpelle. 🙂

Pour contempler quelques œuvres du livre, c’est par ici !

Artificial wonderland, de Yang Yongliang, éditions Galerie Paris Beijing, 2013, ISBN 979-1090176485, 50 €