Final héroïque

Combats mémorables

Finn et Durandal décident de terminer ce qu’ils ont entrepris, afin que leurs amis puissent dorénavant vivre en paix et à l’abri de l’empire romain. Une fin de série magistrale !

Éditions Kazé

Accéder à la chronique

Au-delà des apparences

Chacun son fardeau…

Un roman de fantasy qui fait la part belle aux personnages et à leur évolution psychologique 🙂

Éditions Bragelonne

Accéder à la chronique

Frères du monde

Différents, vraiment ? Deux enfants plus semblables qu’ils n’y paraissent, reliés l’un à l’autre, à la Terre, au vivant, à tant de choses qu’ils ne voient pas… De ce lien naît le respect, la compréhension et l’ouverture aux autres.
Un très bel album, aux illustrations lumineuses, pour parler de tolérance, de découverte et de ressemblance, contre les différences apparentes et clivantes. Pour faire du lien, de toutes les manières possibles, et apprendre à voir plus loin que les apparences 🙂
Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici !

de Christos et Charlotte Cotterau, éditions La marmite à mots, 2019, ISBN 979-10-95316-42-8, 13.90 €.

Les farceurs

Dans la forêt, des animaux se cachent et se plaisent à nous induire en erreur. À chaque partie du corps qui dépasse d’un feuillage ou d’un tronc, on imagine une bête, qui finalement n’est pas du tout celle qui se dévoile ! Un jeu de devinettes sympathique, avec un système de rabats sur la page de droite, tandis que la page de gauche propose un petit texte poétique…
Un album très agréable, qui fonctionne très bien avec les enfants…et les parents 😉

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici !

par Anne-Hélène Dubray, éditions L’Agrume, 2016, ISBN 979-10-90743-41-0, 14.50 €

Méphisto

Méphisto est un chat. Comme il est noir de pelage, on l’évite, les hommes considèrent qu’il porte malheur et ne veulent pas le croiser. Alors Méphisto part en pleine nature, loin des hommes, et passe un bel été en liberté, heureux et sans soucis. Toutefois l’hiver s’annonce et il se résout à regagner la ville…
Une belle histoire de traitement de la différence, de tolérance, pour parler d’injustice aussi, d’apparences, avec les illustrations toujours aussi belles d’Antoine Guilloppé. Le récit n’est pas sans faire songer un peu au Joueur de flûte de Hamelin sur la fin, mais avec un côté résolument positif.  De quoi s’émerveiller, comme d’habitude 🙂

de Bernard Villiot et Antoine Guilloppé, éditions Gautier Languereau, 2018, ISBN 9782017024972, 13 €