Dark Parables #3 La Reine des Neiges

Avec ce troisième volet de la série, nous continuons de suivre le fil narratif déroulé depuis le 1, plongeant dans l’univers des contes pour aborder cette fois une variation qui mêle Blanche-Neige et la Reine des Neiges. Le joueur incarne toujours un détective envoyé pour éclaircir un mystère, et dans cet opus, il s’agit de disparitions d’enfants dans les Alpes suisses. Il va falloir mener l’enquête au Royaume des montagnes, et l’intrigue est légèrement plus complexe que dans les volets précédents, ce qui n’est pas désagréable. Quelqu’un tire les ficelles dans l’ombre, et les méchants ne sont pas ce que l’on pourrait croire.
Encore une fois, je vous renvoie à mon article sur le premier jeu de la série pour le système d’exploitation et le PEGI 😉
Comme dans les précédents, le graphisme est magnifique, peut-être plus encore qu’auparavant, et surtout, les problèmes d’obscurité, de zones de clic et d’échelle dans les scènes d’objets cachés sont enfin réglés ! Il faut dire que pour la luminosité, le fait que l’aventure se déroule dans la neige puis un palais aide aussi beaucoup. Le personnage de la Reine des Neiges est un peu plus creusé que celui d’Églantine (quasi inexistant) et du Prince Grenouille (simpliste), ce qui apporte plus de richesse au scénario, même s’il reste suffisamment simple pour que des enfants puissent s’amuser avec ce jeu comme le prévoit le PEGI. Si les zones à explorer sont moins étendues, le cheminement reste divertissant, d’autant qu’il faut bien faire travailler sa mémoire ! Certains objets récoltés ne le sont que bien après avoir découvert l’endroit où il faut les déposer, si bien que l’on peut se retrouver à rechercher plusieurs lieux avant de les situer.
La carte et les indices sont toujours présents, de même que le petit didacticiel au début, mais  échaudée par les précédents, je n’ai même pas tenté d’utiliser le bonus de fin, peut-être à tort ?
Bref, ce numéro 3 se révèle un brin meilleur que les deux autres, même si les recettes restent les mêmes, et le graphisme le rend très attractif. Un jeu pour ceux qui aiment les objets cachés, à éviter si vous trouvez ce genre de jeux trop répétitifs 🙂

Dark Parables 3, La Reine des Neiges, Big Fish games, 2014 (coffret intégrale 6 jeux). Disponible aussi sur Steam.

Dark Parables 1 : La Malédiction d’Églantine (présentation)
Dark Parables 2 : Le Prince Maudit (présentation)
Dark Parables 4 : L’Ordre du Chaperon Rouge (présentation)
Dark Parables 5 : La Dernière Cendrillon (présentation)
Dark Parables 6 : Jack et le Royaume du Ciel (présentation)
Dark Parables 7 : La ballade de Raiponce (présentation)
Dark Parables 8 : La Petite Sirène et la Marée Mauve
Dark Parables 9 : La Reine des Sables
Dark Parables 10 : Boucle d’Or et l’Étoile tombée du Ciel
Dark Parables 11 : La Princesse Cygne et l’Arbre du désespoir
Dark Parables 12 : Le Voleur et la boîte d’Amadou
Dark Parables 13 : Requiem for the Forgotten Shadow (introuvable)
Dark Parables 14 : Le Retour de la Princesse du Sel
Dark Parables 15 : Le Paradis Perdu de la Jeune Fille aux Allumettes
Dark Parables 16 : Le Portrait de la Princesse Maculée

Le 19.02.2021