Crossing

par Yoshiteru Shinohara, illustrations de Charlène Le Scanff, édité par Space Cowboys, JD Éditions, Cocktail Games et Moonster Games, édition 2015, environ 22 €, 5 joueurs maximum.

jeu de société imaginaire stratégie enfants adolescents adultesVoici un petit jeu bien sympathique, auquel j’ai joué avec des enfants de 6-7 ans, mais qui peut allègrement accueillir des plus grands. Simple de mise en place et au niveau de sa règle, il se joue rapidement (30 minutes, voire moins), d’autant plus si le nombre de joueurs est grand (5 maximum).
Chacun possède un carton circulaire de personnage (elfe, nain, gobelin…) devant lui. Au centre de la table, des plaques rondes représentant des champignons magiques accueillent des diamants colorés. Le but du jeu est de récolter le plus grand nombre de diamants, mais les couleurs sont importantes. En effet, certaines combinaisons rapportent plus de points, et les diamants blancs sont les plus riches.
Quand le meneur de jeu (qui peut jouer en même temps) compte jusqu’à 3, il faut pointer du doigt soit sur le champignon dont on souhaite récupérer les diamants, soit sur la carte d’un autre joueur pour lui prendre les siens. Mais si deux joueurs pointent au même endroit, ils s’annulent et ne gagnent rien.
Si on a déjà des diamants que l’on veut mettre en sécurité, on peut protéger avec la main plutôt que pointer, ce qui fait que l’on passe son tour au tour suivant. Lorsqu’il n’y a plus de diamants à remettre sur les champignons, le jeu est terminé et on compte les points.
Il faut donc faire preuve de stratégie, choisir quand prendre des risques ou non, et sur qui ou quoi pointer. Nous avons bien ri quand nous l’avons essayé, et même avec des enfants jeunes, le jeu étant court, il passe bien, d’autant plus que l’on peut toujours simplifier la règle en ne s’occupant pas des couleurs par exemple. Un jeu agréable, simple et amusant 🙂

jeu de société matériel imaginaire diamants stratégie

Le 11.10.2017

Publicités