Une enquête de Georges Hercule Bélisaire Beauregard #2

Tome 2 : Le tournoi des ombres

par Hervé Jubert, éditions Folio SF (Gallimard), 2016, ISBN 978-2-0704-6468-5, 7.70 €

L’histoire :

ingénieur mage steampunk uchronie magieAfin de sécuriser la venue d’Obéron III et de la famille impériale à New London, Beauregard y est envoyé, accompagné comme toujours de Jeanne et hanté par le poète Labrunie. Il y fait la connaissance de son homologue anglais, John Dee, avec lequel il va devoir travailler. Toutefois, bien vite les enquêteurs doivent élucider plusieurs mystères, dont celui d’un brouillard étrange à couper au couteau, qui se double de disparitions et de meurtres, d’autant que des tentatives d’assassinat sont à redouter à l’encontre d’Obéron. Dans le même temps, Jeanne et Beauregard marchent l’un et l’autre sur les traces de leurs origines…

Chronique :

Comparé au premier, ce deuxième tome est bien plus réjouissant, dans le sens où les notes de bas de page qui cassaient le rythme et perturbaient la lecture sont quasiment absentes. Il en résulte un texte beaucoup plus fluide et agréable à lire, qui nous entraîne sans difficulté dans un Londres alternatif, et dans lequel les références aux personnages littéraires ou historiques sont pléthore. On apprécie les clins d’œil à Shakespeare, Polidori, Verne, Dickens… et le personnage de John Dee, historiquement connu, tient extrêmement bien la route. Il est cohérent avec cet autre Londres steampunk où il trouve tout à fait sa place. Quant à son assistant, Henry, la ruse est à la fois divertissante et maligne, car inattendue. De même, les origines de Jeanne se révèlent surprenantes et originales.
Quant à la trame du récit, elle se construit peu à peu, solide, nous donnant tous les éléments sans les agencer trop vite, et monte en puissance au fil du récit. Personnellement, je me demande ce que le prince Dakkar a raconté à la reine Victoria…
Bref, ce deuxième volet des aventures de Beauregard se montre particulièrement réjouissant. Il se lit aisément, l’entrelacs de références ajoute du plaisir à la lecture, et la cohérence de cet univers le rend tout à fait crédible. On y voyage avec délectation, en se demandant ce que nous réserve le dernier tome.

Autres tomes de la série :

1. Magies secrètes (chronique)
3. La nuit des égrégores (chronique)

magie, féerie, ville, cohabitation, enquête ingénieur mage protection aide recherche enlèvement illusion masque ingénieur mage steampunk uchronie magie

Le 06.02.2017