Téméraire #1

Tome 1 : Les Dragons de Sa Majesté

de Naomi Novik, éditions Pocket, 2009, ISBN 978-2-266-25338-3, 3.50 €.

L’histoire :

Capitaine d’un navire militaire anglais, Will Laurence se retrouve propulsé malgré lui dans les Aerial Corps et leurs dragons. Le hasard a voulu qu’un œuf éclose en mer et que son occupant le choisisse pour passer le harnais. De ce jour, le bouleversement est total pour Laurence. Mais en découvrant peu à peu la personnalité de son compagnon, qu’il a nommé Téméraire, le capitaine se prend d’affection pour lui. En pleine guerre contre Bonaparte, alors que l’Angleterre manque cruellement de forces aériennes, le duo doit apprendre vite et faire preuve d’ingéniosité pour faire face à l’ennemi qui va passer à l’offensive.

Chronique :

Le premier tome de cette série nous plonge dans une Europe napoléonienne où les dragons existent et constituent une force militaire aérienne. Alors que la France dispose de nombreuses bêtes, l’Angleterre en manque et la naissance de Téméraire représente une chance à ne pas laisser passer. Au début, Laurence n’est pas ravi de se retrouver avec un dragon sur les bras. Cela signifie la fin de sa carrière dans la marine, une perte de prestige social, et de surcroît, il ne connaît rien aux dragons. Toute la première partie est consacrée à ce qui représente un sacrifice pour le capitaine. Mais il s’agit du début d’une relation forte, enrichissante, qui va faire découvrir une nouvelle vie au marin et l’obliger à s’adapter. N’ayant pas grandi dans la culture des Aerial Corps, avec Téméraire ils inventent leur propre fonctionnement, malgré une éducation de base express en stratégie aérienne.
Si le capitaine Laurence peut paraître un homme assez froid, bien que juste et rigoureux, à partir de l’instant où il accepte pleinement son nouveau statut, il devient plus sympathique. Téméraire est intelligent, curieux, avide de découvertes, et se pose tout autant de question que son cavalier quant à l’espèce à laquelle il appartient. Dès le début, ce personnage est attachant et on n’a qu’une envie, que Laurence se dégèle et se lâche un peu avec lui. On se laisse entraîner dans leur sillage, à suivre leur apprentissage mutuel, et on s’interroge quant à la suite des événements.
L’idée d’utiliser les dragons comme forces aériennes, avec des équipages spécialisés, est judicieuse et l’organisation est cohérente. Le fait qu’ils choisissent plus ou moins leur pilote, qu’ils soient intelligents, capables de dialoguer avec eux, rappelle La Ballade de Pern de McCaffrey, tout en étant très loin d’un copier/coller. Naomi Novik a su faire preuve d’originalité et je n’ai qu’une hâte, lire la suite!

Autres tomes de la série :

2. Le trône de jade (chronique)
3. Par les chemins de la soie (chronique)
4. L’Empire d’ivoire (chronique)
5. La victoire des aigles (chronique)
6. Langues de Serpents
7. Le Trésor des Incas
8. Le Sang des tyrans

tome 2 Le trône de jade t.3 Par les chemins de la soie t.4 L'Empire d'ivoire t.5 La victoire des aigles t.6 Langues de Serpents t.7 Le Trésor des Incas t.8 Le Sang des tyrans

27.05.2015

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s