Marshall #1

Tome 1 : D’ombres & de lumières

de Denis-Pierre Filippi, Jean-Florian Tello et Studio Bad@ss, éditions Les Humanoïdes associés, dans l’intégrale de 2009, ISBN 978-2-7316-2181-5, 14.99 €

L’histoire :

science-fiction politique machination meurtres manipulations bouc-émissaire combattanteMaître Hisaya est un marshall, chargée de faire régner l’ordre dans la cité, en collaboration avec un robot de défense. Alors qu’elle a endommagé son dernier robot, elle rend visite à son grand-père, lequel fournissait les marshalls jusqu’à il y a peu. Là-bas, elle rencontre Tetsu, un jeune garçon qui rêve d’entrer dans la profession et qui est doué pour la fabrication des robots. En échange de sa dernière création, il devient son apprenti, mais lors des exercices d’entraînement, leurs adversaires se transforment en tueurs…

Chronique :

Dans cette bande dessinée, les personnages évoluent dans un univers mêlant technologie et pratiques ancestrales d’allure nippone. Les marshalls manient le sabre ou la naginata, fréquentent le onsen (bain dans les sources chaudes) et sont organisés un peu comme une guilde ou une confrérie. Le mélange présente un certain charme et fait la part belle à l’inventivité.
L’action démarre dès le début, et nous faisons la connaissance d’Hisaya de manière musclée, surtout pour son robot. Elle semble traîner une réputation de brise-fer et possède un caractère farouche. Le personnage du grand-père ne manque pas de piquant, ni d’humour, tandis que Tetsu demande encore à être découvert. La trame du récit se met peu à peu en place, avec les manigances encore mystérieuses de Sakuran vis-à-vis du Consortium, et il apparaît rapidement qu’il a besoin d’un bouc-émissaire pour couvrir ses actes et se débarrasser des grains de sable que représentent les marshalls.
On se doute qu’un combat et qu’une traque se préparent, mais on ne sait pas encore précisément pourquoi. Toujours est-il que le récit est rythmé, animé, et on se laisse entraîner sans mal par l’histoire. En revanche, le dessin n’est pas toujours égal, même si le trait est fluide et dynamique.
Bref, ce premier tome nous plonge d’emblée dans un mystère que les héros vont devoir éclaircir s’ils espèrent survivre à leur ennemi, et même plus, le faire tomber. On a envie de connaître la suite, et l’univers créé par les auteurs se révèle à la fois dépaysant et agréable.

Autres tomes de la série :

2. Maître Hisaya
3. Litanie vespérale
4. Réminiscences

N.B. :

Il existe une intégrale des quatre tomes.

marshall-2 marshall-3 marshall-4 marshall-integrale

Le 16.02.2017