Le virus Morningstar #1

Tome 1 : Le fléau des morts

de Z.A. Recht, éditions Panini books, 2015, ISBN 978-2-8094-4826-9, 8.30 €

L’histoire :

zombies pandémie survie guerre contagion contamination morsure blessures prédation cannibalisme stratégie armée Tandis que le lieutenant-colonel Anna Demilio fait part de ses inquiétudes concernant un redoutable virus au général Sherman, à Monbasa, des hommes sortent de la jungle et parlent de cannibalisme. Bientôt, l’Afrique se retrouve infectée et l’armée américaine tente d’empêcher la propagation de la maladie en l’isolant, sans succès. Le Morningstar tourne à la pandémie, et pour ceux qui parviennent à échapper à ses victimes, il reste encore à survivre dans un monde devenu hostile, surtout quand certains agents du gouvernement entendent obéir aveuglément aux ordres…

Chronique :

Premier tome de cette trilogie sur les zombies, Le fléau des morts parvient à nous proposer un récit original, tant dans son traitement que dans les particularités des morts-vivants. Alors que d’autres romans du même genre ont présenté la catastrophe vue de manière rétrospective, du point de vue d’un citoyen lambda ou de survivants cachés dans le métro parisien, ici, nous suivons le développement de la pandémie depuis ses premiers signes jusqu’à l’embrasement. De plus, elle est racontée selon le regard de militaires accompagnés de civils, dans une Amérique qui voit ses côtes et les grandes villes ravagées, tandis que le virus progresse vers l’intérieur des terres.
Cette fois, il y a deux types de zombies, appelés ici « porteurs », mais je ne vous dévoilerai pas le pourquoi du comment, je vous laisse le découvrir. C’est une originalité que je n’ai pas trouvée ailleurs, du moins pas dans les récits de ce type que j’ai lus, et je n’ai pas tout lu !
Sinon, la progression de l’histoire, par les événements et l’étau qui semble se resserrer sur les protagonistes, monte en pression, avec des pointes de tension dramatique qui nous maintiennent accrochés au livre. C’est un récit bien construit, prenant, et les personnages sont loin de la caricature, ce qui est agréable.
Bref, ce premier tome pose le décor pour les suivants, présente les personnages, tout cela en alternant action, tension et émotion. Excellent. De quoi se précipiter sur la suite !

Autres tomes de la série :

2. Les cendres des morts (chronique)
3. Survivants

Le 18.05.2017

 

Publicités