Le fléau des dieux

L’intégrale

de Valérie Mangin et Aleksa Gajic, © Soleil 2012

L’histoire :

Le fléau des dieux l'intégraleLivrée aux Huns par son peuple avec onze autres tributs, Flavia Aetia se relève après que le bourreau lui a tranché la gorge. Devant ce miracle, les Huns la prennent pour la réincarnation de leur déesse sanguinaire, Kerka.  Le grand prêtre l’accueille dans le temple, mais la jeune romaine ne rêve que de retrouver sa famille, tandis que le roi Rua désire sa mort. En la personne du prince Attila, Flavia pense trouver un allié capable de la ramener chez elle. Mais le prince poursuit ses propres buts…

Chronique :

D’emblée, un souffle épique passe dans l’introduction, appuyé par le texte et l’atmosphère créée par le dessin et la mise en couleur. Les hordes des Huns sont représentées dans des camaïeux de bruns rehaussés de rouge, tandis que les romains s’illustrent à travers des couleurs plus vives et des blancs éclatants. Les vêtements de Flavia la rehaussent en comparaison des teintes des « barbares », toujours en contraste. Une manière de marquer son appartenance au monde romain, quoi qu’il advienne.
Tout oppose les deux peuples et la guerre est inévitable, d’autant plus qu’Attila semble animé d’un appétit de conquête insatiable. Mais c’est sans compter sur des secrets très bien gardés que Flavia va découvrir et utiliser contre lui. Qu’on ne s’y trompe pas, la jeune femme est intelligente, forte, mais sait rester humaine jusqu’au bout. Digne fille de son père, elle apprend vite et joue son propre jeu.
Retournements de situation, rebondissements, manipulations retorses, le scénario nous réserve nombre de surprises et on ne se lasse pas un moment, jusqu’au dénouement final en forme de clin d’œil à la mythologie et aux grands textes littéraires de l’Antiquité.  Tous les protagonistes jouent double jeu et c’est à celui qui saura prévoir le mieux les coups des autres. En résumé? Une gigantesque partie d’échecs intergalactiques, magistrale, au final bien trouvé. À lire et à relire sans modération!

Titres de la série :

1. Morituri te salutant
2.  Dies irae
3. Urbi et orbi
4. Vae victis
5. Dei ex machina
6. Exit

fleau-des-dieux-01-morituri-te-saluantfleau-des-dieux-02-dies-iraefleau-des-dieux-03-urbi-et-orbifleau-des-dieux-04-vae-victisfleau-des-dieux-05-dei-ex-machinafleau-des-dieux-06-exit

15.05.2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s