Lasser, détective des dieux #2

Tome 2 : Mariage à l’égyptienne

de Sylvie Miller et Philippe Ward, éditions Critic

L’histoire :

Lasser 2 Mariage à l'égyptienneAprès ses succès dans les affaires que les dieux lui ont confiées, Lasser se voit offrir par Isis une plaque à son nom. Mais n’est-ce pas un cadeau empoisonné, tout comme la nouvelle énigme qu’il doit résoudre, en toute discrétion et en une semaine ? Le mariage tant attendu entre Horus, fils d’Isis, et Aglaé, l’une des trois Grâces, risque de ne pas avoir lieu, la mariée ayant disparu. Lasser doit la retrouver et la ramener au plus vite, afin d’éviter que les relations entre divinités ne tournent à l’échauffourée. Ne serait-ce pas justement dans l’intérêt de certains ?

Chronique :

Chose promise, chose due ! J’avais dit que je reviendrais à Lasser dans une autre chronique, la voici. Si vous voulez vous rafraîchir la mémoire avec le tome 1, c’est par .
À la différence du premier volume, celui-ci n’est pas constitué de nouvelles, il s’agit d’un roman. Pourquoi ce changement me direz-vous ? Je vous répondrai ce que Sylvie Miller m’a expliqué lorsqu’elle m’a dédicacé le tome 3. Les fans du premier opus désiraient un roman, donc les auteurs ont opté pour ce format afin de les contenter.
Franchement, c’est une réussite. On retrouve notre héros et ses amis avec plaisir, mais en plus, la galerie de personnages s’étoffe, tout comme l’univers dans lequel il évolue. Amr, le djinn, est une belle trouvaille, et Médée vient pimenter le jeu en menant le sien. Le fait d’intégrer les dieux du panthéon grec apporte une richesse supplémentaire, car ils complexifient les rapports diplomatiques, surtout quand certains ne jouent pas carte sur table et que d’autres prennent des libertés sans se soucier des conséquences. Par ailleurs, avoir imaginé que la presse et les tabloïds aillent épier les faits et gestes des divinités pour en faire leurs choux gras est bien trouvé. Ils remplacent stars et autres vedettes, car qui irait se risquer à concurrencer des dieux ?
Bref, l’intrigue est bien menée, les péripéties diversifiées et peu prévisibles, ce qui fait de cette lecture un véritable plaisir. De plus, Lasser reste très humain, avec ses défauts et ses faiblesses, et le moment où Nefertoum lui remet les idées en place vaut son pesant de cacahuètes, tout comme la cuite qu’il prend avec lui et ce qui s’ensuit ! Comme quoi, avoir un dieu pour ami peut présenter certains avantages…ou pas. En tout cas, si je devais désigner un personnage favori dans « l’équipe » Lasser, Nefertoum/Ouabou aurait ma préférence. Sa gouaille et son enthousiasme débordant sont impayables. À vous de vous faire votre propre idée 😉

Autres tomes de la série :

1. Un privé sur le Nil (chronique)
3. Mystère en Atlantide (chronique)
4. Dans les arènes du temps (chronique)

Sans oublier le site des auteurs : www.lasserdetective.com

Lasser un privé sur le Nil Lasser 3 Mystère en Atlantide Lasser tome 4 Dans les arènes du temps uchronie science-fiction détective

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s