Bestiarius #4

Tome 4

de Masasumi Kakizaki, éditions Kazé, 2016, ISBN 978-2-82032-364-4, 6.99 €

L’histoire :

Rome uchronie armée guerre empereur vengeance protection sacrifice amour devoir honneurAlors qu’Elaine, Arthur et leurs amis ont reconstruit leur village et vivent paisiblement en Britannia, l’empereur Domitien ne songe qu’à se venger des rebelles qui lui ont résisté et qui l’ont ridiculisé. Dans sa rage aveugle, il ordonne un véritable génocide. Recruté pour mener une campagne d’extermination en compagnie de l’empereur en Britannia, le centurion Lucius Dias s’interroge et doute après sa dernière bataille. Lorsqu’il apparaît clairement que Domitien va s’en prendre à leur village, Arthur décide de se dresser à nouveau contre lui…

Chronique :

Longue fut l’attente pour la sortie de ce 4e tome, mais je ne suis pas déçue. Encore une fois, je l’ai dévoré ! Dessin soigné, trame claire et lisible, scénario peut-être un peu moins fouillé que précédemment mais solide, tous les ingrédients sont réunis pour un vrai moment de plaisir.
Tout commence par l’introduction d’un nouveau personnage, qui n’est pas qu’une brute sans cervelle, avant de retrouver Elaine, Arthur, Galahad et Pan dans leur village reconstruit. Rapidement, on comprend ce qui va se jouer et que la confrontation est inévitable. La question est de savoir comment elle va se dérouler et ce qui va en sortir. Lucius est un homme d’honneur et de cœur, et la folie de Domitien est de plus en plus apparente. Il ne dépareillerait pas dans la galerie des tyrans qui ont provoqué nombre de massacres sans sourciller au cours de l’Histoire. Il y a un petit côté Gladiator de Ridley Scott qui n’est pas déplaisant dans tout cela, mais j’ai particulièrement apprécié le recours à un personnage historique pratiquement arrivé au statut de légende tant il en a fait baver aux Romains et a marqué leurs esprits. J’en tairai le nom pour ne pas vous gâcher la surprise 😉
Par ailleurs, une fois de plus des thèmes forts sont abordés : dévouement, fidélité, amour, honneur, aspiration à la paix… La guerre n’est pas glorifiée et Arthur affronte le paradoxe de devoir la livrer pour tenter de garantir la paix aux siens. Avec ce qu’il accomplit, il acquiert véritablement le statut de héros au sens premier du terme.
Bref, aucune déception et pas de baisse de régime avec ce nouvel opus, d’autant qu’il se termine de manière à piquer la curiosité et à stimuler l’imagination. On ne peut pas s’empêcher de s’interroger sur la suite des opérations, et personnellement j’ai hâte de découvrir ce que nous réserve le tome 5 !

Autres tomes de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 3 (chronique)

combat gladiateurs humains et créatures légendaires pour la liberté contre Empire romain amitié Empire romain résistance lutte liberté Rome résistance gladiateurs amitié liberté combats persévérance guerriers

Le 22.12.2016

 

Publicités