All you need is kill #1

Tome 1

de Hiroshi Sakurazaka, Takeshi Obata, Ryosuke Takeuchi et Yoshitoshi ABe, éditions Kazé, 2016, ISBN 978-2-82031-719-3, 6.99 €.

L’histoire :

mimics guerre humanité extraterrestres armures combats boucle temporelle apprentissage mémoireKeiji se réveille sur son lit, à la veille de sa première bataille contre les Mimics, des envahisseurs extraterrestres qui déciment l’humanité. Il a le sentiment d’avoir vécu sa mort sur le champ de bataille et, troublé, finit par se convaincre qu’il ne s’agit que d’un rêve. Mais lorsque le phénomène se reproduit et qu’en plus, il se souvient de ce qui s’était passé la fois précédente, il commence à avoir de sérieux doutes. Puis vient le temps de la stratégie pour survivre, en suivant l’exemple de la meilleure guerrière que les forces armées humaines ont dans leurs rangs, Rita Vrataski…

Chronique :

Si vous avez vu Edge of tomorrow, l’histoire doit forcément vous parler puisque le film a été inspiré par le roman japonais d’origine, lui-même adapté en manga. Toutefois, « inspiré » est bien le mot, car si l’idée générale est la même, la boucle temporelle qui permet au héros de s’aguerrir pour devenir de plus en plus efficace contre les Mimics, le reste est sensiblement différent.
Ce manga se décline en deux volumes, l’un centré sur Keiji, le jeune héros novice dans l’art du combat, le second sur Rita, la guerrière emblématique des forces spéciales. Dans ce premier tome, nous découvrons donc en même temps que Keiji ce qui lui arrive, nous suivons pas à pas sa compréhension graduelle des événements et nous le voyons prendre de l’assurance, mûrir, décider de survivre coûte que coûte et exploiter les possibilités de la boucle temporelle pour augmenter ses chances de succès. Cobaye de ses propres expérimentations, il apprend selon la méthode essai/erreur, tout en s’inspirant des techniques de combat de Rita qu’il décortique. Elle était là lors de sa première mort, a pris le temps de rester avec lui, et il ne l’a pas oubliée.
On peut dire qu’avant toute chose, le scénario est centré sur l’apprentissage, celui du personnage qui évolue et se transforme peu à peu en vétéran, mais aussi celui de l’ennemi, qu’il découvre un peu plus à chaque confrontation.
Bref, ayant vu le film avant de lire le manga, il a fallu en faire abstraction car cela fausse un peu la lecture, mais j’ai apprécié ce premier tome (les deux en fait, le second aura sa propre chronique :-p), car l’intrigue se développe petit à petit et on a envie de suivre le personnage, son évolution. De plus le dessin est agréable, même si le découpage est très conventionnel.

Autre tome du diptyque :

Tome 2 (chronique)

mimics guerre humanité extraterrestre alliance mémoire boucle temporelle passé promesse combats sacrifice

Le 02.06.2016

Publicités