Vérité #1

Tome 1 : Vérité Première

de Dawn Hook, éditions Bragelonne, 2010, ISBN 978-2-8112-0343-6, 8.20 €

L’histoire :

Alissa se retrouve jetée sur les routes par sa mère un jour d’été, avec pour consigne de gagner la Forteresse, lieu mythique où séjourneraient les Maîtres et les Gardiens, détenteurs d’un savoir et de pratiques magiques. Incrédule, la jeune fille n’a pas d’autre choix que de se mettre en route, surtout si elle veut passer les montagnes avant les premières neiges. En chemin, elle rencontre Strell, un jeune nomade au talent de conteur et de musicien certain. Alors qu’ils voyagent ensemble, des événements étranges se produisent, dont une mise en garde très particulière. Enjoints à faire demi-tour, ils finissent malgré tout par ne pas avoir le choix lorsque la neige se met à tomber…

Chronique :

J’ai choisi ce livre par curiosité, n’ayant aucune idée de ce à quoi m’attendre. Il s’agit de fantasy plutôt classique, qu’on pourrait également qualifier de Young Adult, car les héros sont des adolescents en pleine découverte d’eux-mêmes et en quête de réponses. Aucun des deux n’est épargné par les drames, et ils se retrouvent face à un ennemi, Gailic, plutôt retors, dangereux, sur lequel ils doivent prendre l’ascendant s’ils espèrent survivre. Cela d’autant plus que les intempéries les obligent au confinement avec lui, livrés à eux-mêmes et sans aucun guide quant à la marche à suivre.
Le roman se découpe à peu près en deux parties, l’une concerne le voyage, se déroule en pleine nature, tandis que la seconde a des airs de huis-clos, où l’ennemi est toujours présent et où il faut composer avec lui, qu’on le veuille ou non. Quant au guide, s’il existe, il n’est pas vraiment disponible, si bien que les deux jeunes gens improvisent, en particulier Alissa, qui découvre ses pouvoirs et n’a aucune idée de la manière de les maîtriser. Il en découle des rebondissements, le passé interfère avec le présent, et même Gailic en est affecté.
Quant au raku, on devine assez vite ce qui le concerne, tandis que j’ai pris un plaisir particulier à voir évoluer la crécerelle, d’une fidélité à toute épreuve et absolument pas intimidée par plus grand qu’elle. Elle a un caractère de cochon, comme sa maîtresse ! 🙂
Bref, j’ai passé un bon moment avec ce roman, bien que je l’ai trouvé un peu long, prévisible parfois, et la suite se laissera sans doute lire lorsque je m’y déciderai. 😉

Autres titres de la série :

Tome 2 : Vérité Cachée
Tome 3 : Vérité Oubliée
Tome 4 : Vérité Perdue

Le 21.03.2019

Publicités