The rook

tome 1 : Au service surnaturel de Sa Majesté

de Daniel O’Malley, éditions Pocket

L’histoire :

Au service surnaturel de Sa Majesté The rookMyfanwy Thomas se réveille amnésique dans un parc, entourée de cadavres gantés. Son seul guide, des lettres écrites de sa main avant la tragédie, qui attestent qu’elle savait en partie ce qui allait se passer. Dès lors, elle décide de reprendre la place de son ancien moi et de tirer au clair toute cette affaire. C’est que la nouvelle Myfanwy possède les atouts de l’ancienne, mais elle fait preuve à présent d’un caractère plus affirmé, qui va en surprendre plus d’un. Lorsqu’elle découvre l’étendue de ses  pouvoirs, elle prend alors pleinement sa place dans l’échiquier de la Checquy, une organisation secrète au service de la Couronne britannique, spécialisée dans les affaires surnaturelles. Après tout, elle est la Tour Thomas, et ce ne sera pas de trop pour déjouer le complot qui se trame.

Chronique :

Voilà un roman à la trame complexe, dense, mais réjouissante. L’auteur plante le décor petit à petit, par l’intermédiaire des lettres laissées par son personnage à son nouveau moi, et alterne avec bonheur entre l’ancienne Myfanwy et la nouvelle personnalité qui s’éveille, plus affirmée et peu décidée à se laisser intimider. L’équilibre qu’il a réussi à trouver fait que les informations sont distillées à bon escient, au bon moment, et même si on perçoit une partie de la conspiration à l’avance, on se laisse tout de même majoritairement rouler dans la farine. Par ailleurs, il nous donne envie de lire toujours plus loin pour en savoir plus. Les situations surnaturelles sont originales, elles sortent des sentiers battus, et lorsque des personnages traditionnels sont utilisés (vampire, dragon…), ils sont revisités là encore avec originalité.
La structure et l’histoire de la Checquy tiennent la route, les différentes capacités hors normes ne manquent pas d’humour pour certaines, et la nouvelle Myfanwy porte un regard à la fois critique et plein d’autodérision sur les choses. Il s’agit d’un personnage attachant, qui n’a rien d’une super héroïne, et c’est son intellect plus que la puissance de ses pouvoirs qui fait toute la différence, bien que ceux-ci soient conséquents.
Les autres personnages sont eux aussi bien caractérisés, fouillés, et leurs diverses aptitudes en font tous des suspects potentiels. De quoi nous entraîner sur des fausses pistes et noyer le poisson allègrement, pour mieux surprendre au final.
Bref, ce roman est une réussite. Il ne ressemble à aucun autre, change agréablement, et si j’attends la suite avec impatience, je me demande comment Daniel O’Malley va faire pour maintenir le niveau et nous surprendre une seconde fois.

 Plus d’informations sur le site de l’auteur

24.07.2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s