Terre-Dragon #1

Tome 1 : Le souffle des pierres

par Erik L’Homme, éditions Gallimard jeunesse, 2016, ISBN 978-2-0705-8262-4, 6.90 €

L’histoire :

Ægir vit dans une cage depuis plusieurs années. Alors qu’il parvient enfin à s’échapper, il croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière, qui lui vient en aide avant de fuir ses propres poursuivants. Très affaibli, Ægir a la chance de tomber sur un barde débutant qui le prend en amitié. Ensemble, ils se lancent à la recherche de la jeune fille dans la ville d’Ayhun, et portent secours à un vieux mendiant aveugle. C’est alors qu’un phénomène insoupçonné déclenche la frayeur des habitants…

Chronique :

Voici un roman jeunesse de fantasy bien agréable, à partir de 10 ans, qui met en scène un jeune garçon doué de métamorphose, une jeune fille qui apprend la magie, un vieux sorcier aveugle et un barde débutant pas très doué. Il est l’occasion de revisiter le mythe du loup-garou, tout en utilisant l’un des ingrédients les plus courants des romans de fantasy, à savoir la compagnie d’aventuriers qui mène une quête périlleuse.
Là où réside l’intérêt du récit, c’est que les aventuriers en question n’en sont pas, l’association est des plus improbables, toutefois elle fonctionne et on devine que l’auteur nous réserve des surprises sur les uns et les autres. Concernant leurs ennemis, il semblerait qu’il en aille de même, si bien que ce premier tome est un bon volume d’accroche pour planter le décor, les personnages et nous donner envie d’en savoir plus.
On s’attache aux protagonistes, on sourit devant leurs échanges, les différents caractères, et la description du royaume est suffisante pour s’en faire une idée, sans pour autant se révéler trop détaillée. De quoi accrocher les jeunes lecteurs, tandis que dans cet univers, la magie s’exerce essentiellement par des runes. La quête d’Ægir ne cesse de changer : d’abord retrouver sa liberté, puis Sheylis, puis rejoindre l’ami de Gaan, spécialiste des Dakans, le nom donné aux êtres dotés des mêmes capacités que notre héros. On suppose que par la suite, cette quête sera plus initiatique, aussi bien pour lui que pour Sheylis, puisque l’une doit continuer à apprendre la magie, tandis que le garçon a urgemment besoin de contrôler sa forme animale.
Bref, ce premier tome se lit très vite, aisément, et se referme avec l’envie de poursuivre en compagnie des personnages, de savoir ce qui va leur arriver, ce qui est plutôt bon signe 🙂

Autres titres de la série :

Tome 2 : Le chant du fleuve (chronique)
Tome 3 : Les sortilèges du vent

Le 25.05.2018