Stray dog #4

Tome 4

de VanRah, éditions Glénat, 2018, ISBN 978-2-344-02711-0, 9.15 €

L’histoire :

Alors que Tarot affronte Kira, le lycan meurtrier, Aki cogite ferme sur la situation et s’inquiète pour Toru. Elle craint qu’on ne l’envoie au massacre pour s’en débarrasser, ou que son démon ne prenne le dessus et qu’il soit incapable de revenir. Elle décide donc de le rejoindre. Toutefois, elle n’a pas conscience de ce qu’est en train d’entreprendre Kira, bien plus rusé qu’il n’en a l’air, et qui met tout le monde en péril. Pour se venger du BIRD, il est prêt à tuer tous ceux qui se dressent sur son chemin, et qu’ils soient des Karats comme lui ne lui importe pas. De plus, il compte bien faire payer à Toru le fait de s’en être pris à Toma, en faisant la même chose avec Aki…

Chronique :

Si je regrettais que la couverture du tome précédent soit plus terne en termes de couleurs, avec celle-ci, c’est tout le contraire et elle est magnifique. Le tome reprend là où le précédent nous avait laissés, à savoir l’affrontement entre Toru et Kira, sous la supervision de Tarot. Mais alors que Toru interroge Kira sur ses motivations, celui-ci dévoile des réserves insoupçonnées et une stratégie particulièrement maligne. Les unités du BIRD se retrouvent submergées et le combat du tandem Toru/Tarot est loin d’être terminé…
Cette fois, ce tome est particulièrement animé, plein de suspense, même avec les cogitations d’Aki et les souvenirs de Kira. Tarot commence à dévoiler sa pleine mesure, et le retournement de situation concernant Toru est plutôt…inquiétant. Évidemment, comme il survient à la fin du tome, le suspense reste entier pour nous faire trépigner jusqu’au suivant 😉
La construction du récit alterne entre Aki, Toru/Tarot et Miru, ce qui permet à la dynamique de ne pas baisser de rythme, puis entre Toru et…sa part d’ombre. Comme dans les tomes précédents, le découpage des cases accroît l’aspect dynamique, et leur nombre restreint rend le dessin plus lisible. Les touches d’humour sont plus discrètes, mais tout de même présentes, et le jeu de mot entre « abruti » et « alpha » et « omega » est bien trouvé 🙂 Du reste, on a l’impression que l’histoire du Dr Jekyll et Mr Hyde n’est pas loin, de même que Kira m’a évoqué le kitsune japonais…
Bref, on dévore ce tome, il se révèle particulièrement animé, et on se demande bien comment Toru et Aki vont s’en sortir. Étant donné que Tarot est en route et prêt à tout donner, peut-être que la solution viendra de là…?

Autres titres de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 2 (chronique)
Tome 3 (chronique)
Tome 5 (chronique)

Stray Dog tome 1 lycans loup-garou Gévaudan police créatures maître pouvoirs domination protection loup-garou monstres tueur en série alpha brigade protection magie

Et dans le même univers, mais antérieure chronologiquement à cette série, la série MortiCian, de la même autrice.

Tome 1 (chronique)

 

Le 19.07.2018