Stray dog #2

Tome 2

de Vanrah, éditions Glénat, 2016, ISBN 978-2-344-01216-1, 9.15 €.

L’histoire :

lycans loup-garou Gévaudan police créatures maître pouvoirs domination protectionToru suit désormais Tsubaki, bien qu’elle ne lui facilite pas la tâche. Loin d’être stupide, la jeune fille a compris que son père avait été assassiné, et par un Lycan de grand pouvoir. Par conséquent, elle se montre insupportable avec les karats de cette espèce, et Toru en fait les frais. Toutefois, lorsque le danger les menace tous deux, il tient l’engagement qu’il a contracté auprès du père de Tsubaki et est prêt à se sacrifier pour lui sauver la vie…

Chronique :

Dans ce nouveau tome, on pourrait dire que Tsubaki et Toru s’apprivoisent mutuellement.
Alors que le volume commence par un festival de gracieusetés entre les deux personnages, non sans humour, nos protagonistes découvrent chacun l’univers de l’autre. Pour Tsubaki, ce n’est pas la joie. Elle est hébergée dans un pensionnat du BIRD qui sert d’établissement-pilote et doit côtoyer des Karats qui savent tous qui était son père et qui, pour certains, le lui font payer. Quant à Toru, maintenant libéré des arènes, il se retrouve sans domicile fixe, à devoir se faire tolérer, sinon accepter, d’une demoiselle qui peut se montrer particulièrement vindicative. D’ailleurs, habitué à sa posture de dominant et aux échanges musclés, le jeune homme n’est pas vraiment au point côté socialisation. Le tout devient le cadet de leurs soucis lorsqu’ils croisent la route d’un autre puissant Lycan, tueur en série pourchassé par le BIRD. Tarot, leur chasseur, se méprend sur l’identité et la culpabilité de Toru, si bien que le combat devient inévitable, d’autant que personne n’entend reculer…
Le scénario commence donc par une mise en bouche humoristique, pour s’acheminer rapidement vers la confrontation et un déchaînement de puissance auquel nous n’avions pas encore assisté de la part du Lycan. Nous savions par le tome 1 qu’il était redoutable, cette fois VanRah nous en donne un aperçu. Je dis « aperçu » car à mon avis, ce n’est que le début des surprises. De plus, la fin du tome nous laisse dans le suspense le plus total. On voudrait connaître la suite…mais on ne l’a pas !
Bref, l’intrigue s’installe et monte en puissance dans ce nouveau tome, avec un dessin toujours aussi beau, un découpage diversifié et le soin du détail (j’adore l’ombre de Toru ou les tueurs de cauchemar). Quant à l’humour, il passe aussi bien par les prises de bec de Tsubaki et son gardien que par des clins d’œil tels que « Twaïlight » … Un régal donc, que j’ai dévoré comme il se doit !

Autre tome de la série :

Tome 1 (chronique)
Tome 3 (chronique)

Stray Dog tome 1 loup-garou monstres tueur en série alpha brigade protection magie

Le 31.03.2016

Publicités