Sorceleur #2

Tome 2 : L’Épée de la Providence

par Andrzej Saprowski, éditions Milady, 2015, ISBN 978-2-8112-0507-2, 7.60 €

L’histoire :

Alors qu’il achève une tâche pour lequel on l’a engagé, Geralt rencontre un étonnant chevalier, accompagné de deux femmes qui ont tout l’air d’amazones. Ils décident de faire un bout de chemin ensemble, et croisent la route d’une chasse au dragon qui rassemble plusieurs chasseurs renommés, ainsi que des villageois et des soldats du roi. Il n’est pas dans les principes de Geralt de s’en prendre aux dragons, toutefois il accompagne les hommes pour une raison que lui seul connaît, de même que le chevalier Trois-Choucas…

Chronique :

Avec ce deuxième tome, nous avons à nouveau une série d’aventures du sorceleur Geralt de Riv, selon une structure cette fois moins complexe que dans le volume 1, hormis la dernière histoire (la plus longue des cinq) qui joue sur le temps et l’espace habilement. Nous retrouvons des personnages qui nous ont été présentés précédemment, tels Jaskier le troubadour et Yennefer la magicienne, mais surtout la reine Calanthe qui nous renvoient au serment fait à Geralt. Personnellement, c’était la suite de cette histoire que j’attendais avec impatience, et le récit est particulièrement bien mené. Les rebondissements sont nombreux, l’intrigue se développe en plusieurs étapes qui constituent notamment deux aventures distinctes, et le sorceleur est un personnage si complexe et torturé qu’il se met lui-même des bâtons dans les roues. On comprend ses motivations et ses choix, même si on n’est pas forcément d’accord avec lui.
Ce recueil agrandit la palette du monde riche de l’auteur, avec de nouvelles créatures et un univers dont on imagine mal les limites et la géographie puisqu’il n’y a aucune carte en tête d’ouvrage pour se repérer. L’imaginaire puise à différents récits des contes et légendes, et on retrouve notamment des références à la petite sirène d’Andersen, mais aussi à Raiponce et autres, mais sans la guimauve puisque ce monde est rude.
Bref, le talent de l’auteur continue à nous faire voyager, nous explorons davantage son univers, et il n’est pas étonnant vu sa nature que le monde du gaming se le soit approprié dans un jeu à monde ouvert. J’ai hâte de voir comment les choses vont évoluer avec Geralt et Ciri 🙂

Autres titres de la série :

1. Le Dernier Vœu (chronique)
3. Le Sang des Elfes
4. Le Temps du Mépris
5. Le Baptême du Feu
6. La Tour de l’Hirondelle
7. La Dame du Lac
Hors tomaison : La Saison des Orages

magie monstres enchantement magicien sorcier elfes désenvoutement sort cadeau génie pouvoir combats potions

Le 04.09.2017

Publicités