Saint Seiya épisode G #1-2

Volume double, tome 1

de Masami Kurumada et Megumu Okada, éditions Panini Manga, 2015, ISBN 978-2-8094-4820-7, 9.99 €.

L’histoire :

préquel chevaliers du zodiaque chevalier d'or du lion sanctuaire Athéna guerre dieux trahisonCette série se situe chronologiquement avant celle qui a mis en scène les Chevaliers de bronze bien connus des fans. Ici, l’auteur nous fait découvrir la jeunesse d’Aiolia, Chevalier d’or du Lion, et les batailles qu’il a menées avant de rencontrer Seiya et les autres. Jeune et stigmatisé par la trahison de son frère à laquelle il ne croit pas, son attitude est à la limite de la rébellion ouverte vis-à-vis du Grand Pope. En effet, il ne pardonne pas aux autres Chevaliers d’or d’avoir tué son frère. Nous assistons à son évolution, de révélations en prises de conscience, qui va donner le chevalier juste et droit que l’on connaît dans la série d’origine.

Chronique :

Difficile à classer, Saint Seiya tient pour partie de l’uchronie et de la fantasy. Avec Saint Seiya épisode G, ce n’est pas différent. Fan de la première heure, je ne pouvais que me montrer curieuse vis-à-vis de cette préquelle, mais également critique.
Si le démarrage d’une nouvelle série impose des éclaircissements qui ressemblent à de la redite pour les connaisseurs de l’œuvre d’origine, elles sont nécessaires pour les lecteurs qui entreraient dans l’univers de Masami Kurumada par ce tome-ci sans connaître les autres. On retrouve donc l’explication de la raison d’être des Chevaliers, les règles qu’on leur impose, la hiérarchie qui les régit, et inévitablement l’épisode de la « trahison » d’Aiolos, Chevalier d’or du Sagittaire, frère aîné d’Aiolia.
L’entrée en matière de ce premier volume, après les pages en couleur, est habile, accrocheuse, avec cette histoire de crise et de réacteur nucléaire. Elle pique la curiosité. Par la suite, c’est un peu comme de retrouver de vieilles connaissances depuis longtemps perdues de vue mais jamais oubliées. La nouvelle intrigue prend place à partir de ce qui correspond au tome 2 et nous ramène à la mythologie grecque, pour commencer à se déployer autour du mythe des Titans. Intéressant.
En revanche, je ne suis absolument pas convaincue par le dessin que je trouve difficile à lire, parasité par les nombreuses onomatopées. Le découpage est plutôt dynamique, avec des cases qui ne sont pas uniformément rectangulaires, toutefois elles sont un peu trop nombreuses par page.
Bref, on retrouve l’univers d’origine avec lequel on est familier, on attend de voir comment l’histoire va se déployer, mais le manga gagnerait en lisibilité avec un dessin moins chargé et un découpage plus aéré.

Autres tomes de la série :

Volume double tome 1 (chronique)
Volume double tome 2 (chronique)
Volume double tome 3 (chronique)
Volume double tome 4 (chronique)
Volume double tome 5 (chronique)
Volume double tome 6 (chronique)
Volume double tome 7 (chronique)
Volume double tome 8 (chronique)
Volume double tome 9 (chronique)

chevaliers Athéna titans combats sanctuaire mythologie grecque armures d'or trahison frère monstres Minos Minotaure Gorgone mythologie chevaliers d'or combats dieux titans guerre Sagittaire Lion Vierge Scorpion Hector illumination cronos dieux titans combats chevaliers d'or Gémeaux Lion Athéna sanctuaire épée Saint Seiya ep G double 5 Saint Seiya épisode G volume double 6 saint-seiya-ep-g-double-7 saint-seiya-ep-g-double-8 saint-seiya-ep-g-double-9

Le 25.02.2016

 

Publicités