Nüwa

Les sept immortelles

de Istin et Likun, éditions Soleil

L’histoire :

nuwa-01-les-sept-immortellesUn vieux moine au terme de sa vie se souvient. Il a rencontré Nüwa, la plus jeune de sept sœurs elfes, chargée de protéger une épée de légende pour la remettre à son propriétaire. Mais toucher cette lame n’est pas sans conséquence, et l’une de ses sœurs en a été corrompue. Elle rêve de pouvoir et de sang.
Aidée par un fantôme et le vieux moine, la jeune elfe va tout tenter pour arrêter sa sœur et accomplir la prophétie. Toutefois, la vérité est-elle vraiment telle qu’elle l’a toujours crue ?

Chronique :

Je ferai court pour qualifier cette bande dessinée : un enchantement. D’ailleurs, c’est simple, c’est un gros coup de cœur. Le dessin et les couleurs sont somptueux, d’une finesse et d’une délicatesse qui se suffisent à eux seuls. Likun a fait des merveilles et on se laisse transporter dans son univers sans difficulté. L’histoire n’est pas déplaisante non plus, semblable à une légende des temps anciens, empreinte de magie, de combats acharnés et de lutte héroïque. Le destin cruel de ces sept sœurs ne laisse pas indifférent, et l’ironie finale en est d’autant plus amère. Les « méchants » ne sont pas là où on les attend et les choses ne sont pas aussi simples qu’elles le paraissent.
Le récit et l’illustration ne sont pas sans rappeler les contes asiatiques, notamment avec le moine, l’aspect du fantôme et des dragons. Si vous aimez l’art de ces contrées, cette bande dessinée ne peut que vous plaire. Du reste, la chute est assez dans l’esprit de ces contes, loin du happy end et de l’idée que le Bien l’emporte toujours sur le Mal. L’existence est difficile, cruelle, même pour des immortelles.
Toujours est-il que cette petite merveille aurait apparemment dû être suivie d’un tome 2, et qu’elle ne l’est pas. Dommage. J’aurais bien voulu savoir ce que devient Nüwa par la suite et découvrir d’autres planches de Likun pour m’émerveiller encore une fois…

14.10.2015

 

Publicités