L’Héritière des Raeven #1

Tome 1 : Sorcière malgré elle

de Méropée Malo, éditions Castelmore, 2018, ISBN 978-2-36231-359-2, 7.50 €

L’histoire :

Assia rentre à la maison familiale bac en poche, après huit années de pensionnat. Bien décidée à obtenir des explications de sa tante et de sa mère sur leur silence obstiné, elle découvre que les deux sont mortes quelques jours après son départ.
Sans ressources, la jeune fille se reprend très vite et dégote un petit boulot qui lui permet de garder la tête hors de l’eau, tandis que les amis de sa famille viennent la soutenir et lui révèlent quelques secrets auxquels elle ne s’attendait pas. Comme ses parentes, Assia est une sorcière, la dernière de la lignée, et elle doit conserver ce secret farouchement, tout en apprenant par elle-même en quoi cela consiste réellement. Toutefois, les choses se compliquent dans la mesure où le bel Alec fait chavirer son cœur, alors qu’il appartient à la famille qui a toujours été ennemie de la sienne…

Chronique :

Voici un autre de mes achats des Halliennales, où j’ai décidément fait bonne pioche. Roman Young Adult, ce premier tome nous présente un personnage principal féminin qui enchaîne les déboires mais garde la tête haute, se bat, fait face, et avance avec courage dans une vie qui a tendance à se compliquer grandement et à lui mettre des bâtons dans les roues.
Non contente de devoir subvenir à ses besoins sans prévenir, mettant ainsi ses études en péril, Assia doit également jongler avec un don auquel elle ne connaît rien, qu’elle ne maîtrise pas, des fragments maléfiques à traquer puis neutraliser, sans oublier son attirance pour Alec, beau jeune homme issu d’une famille depuis toujours ennemie de celle des Raeven. C’est dire si notre héroïne a de quoi faire !
À plusieurs reprises, j’ai craint le dérapage vers le pathos, mais l’autrice a su habilement manœuvrer à chaque fois pour ne pas tomber dans cet écueil et relancer son récit. Assia va de l’avant, coûte que coûte, et je dois bien avouer qu’au début, j’aurais eu envie de la secouer pour la manière dont elle traitait ce pauvre Alec. J’ai eu peur que l’on passe son temps à faire yoyo le concernant, heureusement, la question a finalement été assez vite réglée.
De même pour d’autres passages, où j’ai craint l’enlisement, à chaque fois l’autrice a relancé la machine juste au moment où il aurait été facile de se laisser aller dans des longueurs malvenues. J’ai donc beaucoup apprécié cette manière de jouer avec le rythme, les situations et la psychologie des personnages. Ils sont attachants, courageux, responsables aussi, notamment face à ce qu’ils ne maîtrisent pas et qu’ils doivent apprendre à découvrir seuls.
Les références à Charmed et à Buffy contre les vampires m’ont fait sourire par ailleurs, tandis qu’on se demande où va mener le secret de la mère d’Alec.
Bref, c’est un bon premier tome, qui ne se contente pas d’installer un décor et des personnages, l’intrigue est déjà bien engagée, et on a envie de les retrouver pour la suite de leurs aventures. 🙂

Autres titres de la série :

Tome 2 : Sorcière en son temps
Tome 3 : Sorcière à tout prix

Le 13.03.2019