Les Larmes d’Artamon

Tome 1 : Seigneur des Neiges et des Ombres

de Sarah Ash, éditions Le Livre de Poche.

L’histoire :

Seigneur des Neiges et des Ombres dragon vampirisme transformation royaumes conquête lutte politiqueGavril est un jeune homme épris de peinture, qui mène une vie paisible en Smarna. Un jour pourtant, un guerrier venu du Nord se présente et l’emmène en Azhkendir pour hériter des terres et du château de son père. Ce dernier était le Drakhaon, un guerrier-dragon redoutable. Malheureusement, il a été assassiné et Gavril va tenter d’élucider le meurtre de ce père qu’il n’a pas connu, tout comme de maîtriser l’héritage qui coule dans ses veines et qui le mène malgré lui vers la sauvagerie et la destruction, au milieu des intrigues politiques et des velléités de conquête d’autres royaumes.

Chronique :

Voici une trilogie que j’ai lue il y a déjà plusieurs années, mais dont je garde un excellent souvenir. Elle a ceci de particulier qu’elle mêle habilement intrigues politiques, métamorphose, dragons, vampirisme, fantômes, chamanisme et découverte de soi. Loin des poncifs du genre, l’auteur reprend ces éléments courants des littératures de l’imaginaire en les revisitant avec ingéniosité et imagination.
Nous sommes aussi surpris que Gavril de ce qui lui arrive, et nous découvrons en même temps que lui l’étendue de ses capacités, mais également le prix à payer. Le jeune homme n’a pas choisi, il déteste le royaume de son père qui lui semble au premier abord froid, frustre et cruel, mais finit par découvrir les gens qui l’habitent et par prendre ses responsabilités au sérieux. C’est un double apprentissage pour lui, à la fois en tant que seigneur et en tant que guerrier-dragon, et à ce titre on pourrait parler de roman d’initiation. Il n’est d’ailleurs pas le seul à apprendre sur lui-même, à l’image de Kiukiu dont il gagne l’amitié par sa gentillesse.
Toutefois la trame du récit se complique rapidement, prend de l’ampleur avec l’intervention d’autres royaumes, où les volontés et les différents ego se heurtent.
Une bonne trilogie de fantasy qui se lit avec facilité et plaisir, avec des personnages fouillés, attachants, qui évoluent et apprennent dans la douleur, chutent et se relèvent, se battent pour ce qui leur semble important, et notamment les êtres aimés.

Autres tomes de la série :

2. Le Prisonnier de la Tour de Fer
3. Les Enfants de la Porte du Serpent

Le Prisonnier de la Tour de Fer dragons vengeance politique luttes conquête famille Les Enfants de la Porte du Serpent dragons luttes sacrifices père pouvoir morts politique conquête

Le 05.02.2016

Publicités