Chroniques du Nécromancien #4

Tome 4 : L’Élu de la Dame noire

de Gail Z. Martin, éditions Milady, 2015, ISBN 978-2-8112-1607-8, 9.20 €

L’histoire :

Chroniques du Nécromancien tome 4 : L'Élu de la Dame noireAlors que Tris est parti à la guerre, l’étau semble se resserrer autour de Kiara, de plus en plus isolée par un traître à l’œuvre au château. De son côté, Jonmarc a fort à faire avec des dissidents vayash moru qui mettent la paix en péril, tandis que Carina doit lutter pour sa vie. Quant à Tris, affaibli par l’instabilité du Courant, le siège qu’il mène se voit compliqué par l’utilisation risquée de la magie, face à des adversaires prêts à tout pour obtenir la victoire. Toutefois, certains ne sont pas arrivés là où ils sont par hasard, et aller contre les projets d’une déesse peut se révéler particulièrement périlleux…

Chronique :

Avec ce quatrième tome, l’auteure clôt ce que l’on pourrait désigner comme le deuxième diptyque de la série, mais qui ne semble pas en sonner la fin vu les événements, et heureusement ! Franchement, j’ai envie d’en connaître la suite.
Comme dans les tomes précédents, le récit monte en puissance constamment, alternant l’action et l’émotion, et si le lecteur est placé en position d’en savoir plus que les personnages, chacun isolé dans son coin, ce n’est pas un hasard. Gail Z. Martin joue ainsi sur la frustration, car nous savons qui est le traître à Shekerishet et nous piaffons d’impatience de le voir démasqué, nous savons ce qui arrive respectivement à Jonmarc et à Carina et nous sommes impuissants devant les décisions qu’ils prennent et ce qu’ils croient, tout comme en ce qui concerne Tris et Kiara. Le résultat ? On dévore le roman pour en arriver plus vite au dénouement.
Là où l’auteure fait également preuve d’une intelligence du récit, c’est dans le fait que la magie est particulièrement instable, voire pratiquement inutilisable. Les personnages dotés de pouvoirs en sont réduits à devoir trouver d’autres expédients et à utiliser des moyens plus ordinaires, ce qui les oblige à déployer toute leur ingéniosité. Cela ajoute à la tension dramatique, aux péripéties rencontrées et fait habilement grimper la pression, car on s’attache aux personnages et on a envie qu’ils s’en sortent.
Bref, il s’agit là d’un nouveau tome tout aussi concluant et réussi que les précédents, intelligemment construit, agréable à lire, mais à la fin duquel restent des incertitudes, dans le but évident de les développer pour un tome 5. Je l’attends avec impatience et curiosité !

Autres tomes de la série :

  1. L’Invocateur (chronique)
  2. Le roi de sang (chronique)
  3. Havre Sombre (chronique)

Chroniques du Nécromancien 1 Chroniques du Nécromancien 2 Chroniques du Nécromancien 3

Le 05.06.2017