Les ailes d’émeraude #1

Tome 1 : Les ailes d’émeraude

par Alexiane de Lys, éditions J’ai lu, 2018, ISBN 978-2-290-14758-0, 8.90 €

L’histoire :

Cassiopée a dix-huit ans et doit quitter l’orphelinat dans lequel elle a grandi. Alors qu’elle parvient tout juste à vivoter de petits boulots, des événements imprévus viennent bouleverser son quotidien, dont un, de taille. La voilà obligée de partir rejoindre une communauté cachée au reste du monde pour sa propre protection, et dans laquelle elle va s’initier à ce qui la distingue du commun des mortels. Toutefois, ce n’est pas sans complications, surtout lorsque l’on est convoité par l’ennemi et qu’il est bien plus proche qu’on ne le croirait…

Chronique :

J’ai lu ce premier tome un peu au hasard, et mon ressenti est assez mitigé.
Au début, j’ai vraiment pris plaisir à sa lecture, Cassiopée avait un ton et une manière de voir les choses qui me faisaient sourire, une volonté de ne pas se laisser abattre très positive. Même les accrochages avec Gabriel, le beau gosse sur lequel elle craque, m’amusaient.
Malheureusement, cela n’a pas duré car le fonctionnement du récit s’est révélé finalement très répétitif, avec un peu toujours les mêmes recettes pour tenir le lecteur en haleine. J’avoue que le yoyo émotionnel, au bout d’un moment, je m’en lasse. Les choses devenaient trop prévisibles et je ne suis allée au bout que parce que j’avais largement dépassé la moitié.
Certains apprécieront les histoires de cœur compliquées, les nombreux rebondissements, cependant je trouve qu’il y en a trop et que cela finit par nuire à la vraisemblance. À la longue, on a l’impression que l’histoire n’en finit pas et traîne en longueur.
Concernant l’univers, certaines choses sont plutôt originales, comme les Facettes, le Sens Phare et les ailes évidemment. C’est la manière d’obtenir ces dernières pour laquelle j’ai trouvé la ficelle un peu grosse, de même que l’identité du méchant, que j’ai vu arriver à des kilomètres.
Par contre, j’ai beaucoup apprécié le discret Nathan et sa capacité si particulière. Il sort du lot, bien davantage à mon sens que les héros mis en avant.
Bref, ce livre démarrait très bien à mes yeux, mais a fini par perdre son attrait en cours de lecture par son côté prévisible, que ce soit dans les relations entre les personnages ou concernant ce qui leur arrive. C’est dommage, car il y a des éléments vraiment intéressants dans le récit. Je ne suis pas sûre d’en lire la suite.

Autres titres de la série :

Tome 2 : L’exil
Tome 3 : L’île des secrets

Le 07.03.2019

Publicités