L’Empire Brisé #2

Tome 2 : Le roi écorché

de Mark Lawrence, éditions Bragelonne, 2015, ISBN 978-2-8112-1571-2, 9.20 €

L’histoire :

Jorg est devenu roi des Hautes Terres et entend bien le rester. Alors que toutes les prophéties donnent le prince de Flèche, Orrin, comme futur empereur, Jorg refuse son offre et préfère affronter ses armées, alors même qu’elles le surpassent largement en nombre. Toutefois, l’adolescent est loin d’être un imbécile et toujours aussi imprévisible, il abat ses cartes tout en traquant la vérité et ses ennemis. Comme toujours, peu lui importe le prix, il est prêt à tout pour gagner, et multiplier les effets de surprise n’est pas pour lui déplaire…

 

Chronique :

Que voici une lecture réjouissante ! Alors même que le personnage de Jorg n’est pas des plus sympathiques, dans le tome 1 l’auteur avait réussi le tour de force de nous le faire suivre et en plus, d’avoir envie qu’il parvienne à ses fins. De ce point de vue, ce n’est pas différent dans ce nouvel opus, mais il me semble que Mark Lawrence a poussé encore plus haut le talent dont il faisait preuve dans le précédent.
La construction du récit est d’une complexité que seul un découpage minutieux et très bien pensé permet, et le coup de la boîte, une excellente trouvaille. Un ressort simple à première vue, quelque chose qui pourrait passer pour du détail, mais que de surprises elle nous réserve ! Cette fameuse boîte est utilisée de telle manière qu’elle ménage à la fois le suspense et les retournements. Elle rend Jorg encore plus imprévisible, même pour lui-même, tandis qu’elle lui dévoile, comme à nous, les événements d’il y a quatre ans au compte-goutte.
Car tout le récit oscille entre les faits quatre ans auparavant et le présent, dans lequel La Hantise est attaquée par une armée monstrueuse pour ses maigres forces. Or, si on peut être étonné d’être renvoyé dans le passé alors même qu’une guerre est en cours, ce n’est évidemment pas anodin et nombre de détails révélés trouvent ensuite leur utilité dans la bataille.
Jorg évolue, a grandi, et parfois on a du mal à croire qu’il a seulement quatorze ans vu la teneur de ses réflexions et leur profondeur. Ce sont celles d’un homme plus âgé, ayant davantage vécu. Certains passages sont également presque poétiques, notamment lorsqu’il évoque les raisons qui le poussent à l’escalade, ce que cela lui apporte, ou lorsqu’il parle de la mer. Sa manière d’appréhender les choses est toujours aussi singulière, ce qui le rend unique et en fait un personnage captivant. Tout comme la trame du récit, il est complexe, pour notre plus grand bonheur de lecteur.
Bref, ce deuxième tome réussit à mettre la barre encore plus haut par rapport au premier. Il est extrêmement bien construit, malin, et d’une plus grande profondeur au niveau de la réflexion. Pour autant, l’action ne faiblit pas et on se retrouve pris par le rythme sans s’en rendre compte. Une réussite et un plaisir !

Le 01.07.2019

Publicités