L’empire brisé #1

Tome 1 : Le prince écorché

de Mark Lawrence, éditions Milady, 2015, ISBN 978-2-8112-1435-7, 7.90 €

L’histoire :

violence trahison vengeance magie manipulation Après avoir vu sa mère et son frère se faire massacrer étant enfant, Jorg d’Ancrath s’est enfui du Château-Cime et a vécu sur la route aux côtés d’hommes peu recommandables, vivant de violence et de rapines. Il a lui-même suivi cette voie et ne recule ni devant la torture, ni devant la cruauté pour parvenir à ses fins. Aujourd’hui âgé de 14 ans, il décide de rentrer chez lui affronter son père. Toutefois il n’est pas le bienvenu, le roi Olidan s’est remarié et un nouvel héritier est en route, rendant Jorg superflu, voire gênant. Afin de s’en débarrasser, le roi l’envoie prendre une place forte imprenable…Mais si Jorg, porté par sa rage et son désir de vengeance, parvenait à réaliser l’impossible ?

Chronique :

Voici un roman de fantasy sombre, violent, implacable, mais ô combien addictif. Étonnamment, alors que ses personnages ne sont absolument pas attachants, n’attirent aucune sympathie, si ce n’est peut-être le Nubain et Makin, on se surprend à dévorer ce livre d’une noirceur assumée.
Jorg est dévoré par la rage, la violence qui l’habite n’a de limite que sa propre volonté, et il tient sa troupe aussi bien par son intelligence que par son imprévisibilité. Or, vu les hommes qui l’accompagnent, cela revient quasiment à jouer les dompteurs de fauves à chaque instant. Il en faudrait peu pour qu’ils se retournent contre lui, et il ne peut se permettre aucune faiblesse. C’est dire si le début du roman, qui s’ouvre sur la fameuse troupe, est à la fois noir et sanglant !
La construction du récit alterne entre le passé quatre ans auparavant et le temps présent qui ramène Jorg face à son père et qui exacerbe ses vieux démons. La magie est présente, discrète, diffuse, et loin d’être exempte de noirceur elle aussi. Le monde dans lequel les personnages évoluent semble se dresser sur les ruines du nôtre, des siècles après une guerre qui a fait reculer la technologie au point de revenir à un niveau moyenâgeux, tandis que les pouvoirs surnaturels font désormais partie du paysage, redoutables et redoutés. Les surprises ponctuent le récit, et la narration se fait à la première personne, racontée par Jorg lui-même. Quant à la fin, elle se fait sur une promesse qui annonce au lecteur qu’il n’a pas encore tout vu et que la suite sera aussi animée et retorse.
Bref, ce premier tome se lit rapidement, sans difficulté, et même si les personnages ne sont pas sympathiques, ce qui permet à l’auteur de les trucider sans regret, on ne peut pas s’empêcher d’avancer dans la lecture tellement il est prenant.

Autres titres de la série :

2. Le roi écorché
3. L’empereur écorché

violence trahison vengeance magie manipulation

Le 05.10.2017

Publicités