Le dernier royaume

Tome 1 : Les Cendres d’Auranos

de Morgan Rhodes, éditions Michel Lafon.

L’histoire :

guerre magie perdue pouvoir destin adolescents royaumesÀ Mytica, trois royaumes se partagent le continent, mais parmi eux, un seul prospère, attisant la convoitise de ses voisins. Suite au meurtre d’un jeune Paelsian par un noble du riche royaume d’Auranos, la révolte gronde. Mais par-dessus tout, le roi Gaius de Limeros, au nord, veut retrouver les Quatre Sœurs, source de magie, pour s’approprier leur pouvoir et régner sans partage. Pris dans une tourmente qu’ils n’ont pas vu venir, la princesse Cléo d’Auranos, le prince Magnus de Limeros, sa sœur Lucia et le jeune Jonas, frère du Paelsian assassiné, vont chacun y tenir un rôle qui, au final, pourrait bien déterminer l’avenir du continent.

Chronique :

Voici un roman jeunesse qui se lit très bien et qui ne manque pas de rebondissements. À vrai dire, quand on le commence, on a du mal à s’arrêter. On y suit l’évolution de quatre adolescents : Cléo, Magnus, Lucia et Jonas, qui se retrouvent propulsés dans les complots politiques de Gaius, le père de Magnus, roi tyrannique avide de conquête. Les chemins se croisent, les jeunes gens s’affrontent, mais ce n’est rien comparé à la quête qui s’est engagée des années auparavant pour retrouver les Quatre Sœurs.
On suit alternativement les différents protagonistes, ce qui donne du rythme au récit et ménage du suspense. La narration est à la troisième personne, il y a beaucoup de dialogues plutôt animés, et de nombreux passages qui rendent compte des états d’âme de chaque personnage. Chacun ne voit que ses propres problèmes, hormis Jonas qui pense un peu plus grand. Il en découle des décisions parfois irréfléchies, dont les conséquences échappent aux protagonistes, et qu’ils doivent ensuite assumer.
En fait, les événements les poussent vers l’âge adulte et les responsabilités qui vont avec. Si les motivations sont plutôt désintéressées en général, tournées vers des êtres aimés, les actes qui en découlent sont parfois gravissimes et les personnages doivent alors apprendre à vivre avec ce poids.
Bref, ce roman est agréable, bien conçu, et se termine de manière à donner envie de lire la suite. 🙂

Autres tomes de la série :

2. Le Roi du Sang
3. Le Ralliement des ténèbres

quête magie reconquête politique pouvoir éléments Le dernier royaume 3

08.01.2016

Publicités