Le Collège invisible #9

Tome 9 : Rebootum généralum

par Ange, Ghorbani et Yoann Guillo, éditions Soleil, 2010, ISBN 978-2-30200-793-2, 10.95 €

L’histoire :

Le Collège invisible tome 9Un matin, Guillaume se réveille avec l’impression que rien n’est comme il devrait être. Il est chez ses parents, ses amis ont tout oublié de la magie et le Collège invisible est inaccessible. Persuadé qu’il n’a rien inventé, il décide de retrouver le Petit Peuple pour avoir des explications, mais ces derniers refusent de lui répondre, semblant craindre une catastrophe. Toutefois, Guillaume n’abandonne pas si facilement et décide de retourner aux sources, dans l’espoir de trouver des réponses et de retrouver son ami Dragounet…

Chronique :

Par rapport aux autres, ce tome possède un ton plus grave et moins enjoué, renforcé également par un dessin un peu moins fluide et agréable. Dès le début, nous sommes comme Guillaume, à nous demander ce qui se passe, et on perçoit sans peine son angoisse et sa détresse au fur et à mesure qu’il prend conscience d’être le seul à se souvenir de la magie.
Heureusement, notre héros malgré lui est tenace et bien décidé à retrouver ceux qui comptent pour lui, tels qu’il les a toujours connus. Les idées qui lui viennent le portent sur ses propres traces, et nous découvrons ainsi comment il a intégré le Collège invisible.
Lorsque la cause de cette amnésie générale lui est dévoilée, le volume bascule davantage dans l’action et renoue avec l’humour qui est sa marque de fabrique, ainsi que les références culturelles. Cette fois, Harry Potter est particulièrement à l’honneur, mais également Cthulhu, et les Drims refont leur apparition. Cependant, les choses ne tournent pas tout à fait comme Guillaume aurait pu l’espérer, et pour une fois, le tome nous laisse dans l’expectative, avec une fin qui n’en est pas vraiment une, car incomplète.
Bref, ce tome semble un pivot dans la série, comme si elle se dirigeait vers quelque chose d’autre qui nous est encore inconnu (je peux me tromper évidemment), et il m’a paru un peu moins étoffé que les autres. À la première lecture en 2010, il m’avait même fait abandonner la série. Je me suis décidée à tenter le tome 10, donc on verra si j’ai vu juste et si ce nouveau tome me fera renouer avec la suite 🙂

Autres titres de la série :

Tome 1 : Cancrus Supremus (chronique)
Tome 2 : Furor draconis (chronique)
Tome 3 : Astralum cauchemardem (chronique)
Tome 4 : Duelum Magickum (chronique)
Tome 5 : Gestus collegiem (chronique)
Tome 6 : Galactus destructor (chronique)
Tome 7 : Retournum a la terrum (chronique)
Tome 8 : Lostum (chronique)
Tome 10 : Tyrannum et mutatis (chronique)
Tome 11 : Sacretum graalus (chronique)
Tome 12 : Grandum illusionem
Tome 13 : Quarantum voleurem
Tome 14 : Burnem witchae burnem

Le Collège invisible tome 1 Le Collège invisible tome 2 Le Collège invisible tome 3 Le Collège invisible tome 4 Le Collège invisible tome 5 Le Collège invisible tome 6 Le Collège invisible tome 7 Le Collège invisible tome 8 Le Collège invisible tome 10 Le Collège invisible tome 11 Le Collège invisible tome 12 Le collège invisible tome 13 magie sorts feu bûcher amitié maladie symptômes

Le 06.07.2018