Le Collège invisible #8

Tome 8 : Lostum

par Ange, Régis Donsimoni et Yoann Guillo, éditions Soleil, 2010, ISBN 978-2-30201-488-6, 10.95 €

L’histoire :

Le Collège invisible tome 8Alors qu’ils se rendent dans leur nouveau collège, Guillaume, Thomas et Capucine se retrouve perdu dans un ailleurs inconnu. Certains animaux sont totalement étranges, et les autochtones ne sont pas si accueillants qu’ils le paraissent. En outre, ils sont insensibles à la magie. Pendant ce temps, les professeurs du collège mobilisent tous les moyens à disposition pour retrouver les trois élèves, et le proviseur n’hésite pas à recourir à des méthodes radicales. Mais même s’ils finissent par découvrir où Guillaume et ses amis ont été expédiés, ils ne sont pas sortis d’affaire pour autant…

Chronique :

Comme dans les tomes précédents, celui-ci est placé sous le signe des références à la pop-culture (le titre à lui seul en est le signe) et de l’humour, au milieu d’aventures animées. Le récit navigue entre Guillaume, Thomas et Capucine d’un côté, les professeurs et Adrien de l’autre, ces derniers s’efforçant de porter secours aux premiers. Une fois encore, Dragounet possède un rôle non négligeable, et cette fois, Thomas n’est pas là que pour amuser la galerie, ce qui est appréciable.
L’intrigue se dévoile peu à peu, au fil des recherches ordonnées par Aleister, lequel n’est pas à prendre avec des pincettes et se lâche de plus en plus, ce qui est assez drôle venant d’un personnage avec sa position. Pour retrouver ses élèves, il n’y va pas avec le dos de la cuillère, c’est le moins que l’on puisse dire, ce qui permet de jouer avec le comique de situation 🙂
Les difficultés de communication entre Guillaume et Capucine étant plutôt récurrentes, on finit par ne plus y faire attention ou s’en agacer, c’est selon, tandis que nos protagonistes apparaissent totalement démunis dès lors que la magie leur fait faux bond. Les péripéties ne sont pas très nombreuses cette fois, les auteurs jouant davantage sur le suspense et le rythme du récit pour maintenir notre intérêt.
Bref, on passe comme toujours un agréable moment, le scénario est bien construit, et on ne se lasse pas de suivre nos héros dans leurs aventures rocambolesques 🙂

Autres titres de la série :

Tome 1 : Cancrus Supremus (chronique)
Tome 2 : Furor draconis (chronique)
Tome 3 : Astralum cauchemardem (chronique)
Tome 4 : Duelum Magickum (chronique)
Tome 5 : Gestus collegiem (chronique)
Tome 6 : Galactus destructor (chronique)
Tome 7 : Retournum a la terrum (chronique)
Tome 9 : Rebootum generalum (chronique)
Tome 10 : Tyrannum et mutatis (chronique)
Tome 11 : Sacretum graalus (chronique)
Tome 12 : Grandum illusionem
Tome 13 : Quarantum voleurem
Tome 14 : Burnem witchae burnem

Le Collège invisible tome 1 Le Collège invisible tome 2 Le Collège invisible tome 3 Le Collège invisible tome 4 Le Collège invisible tome 5 Le Collège invisible tome 6 Le Collège invisible tome 7 Le Collège invisible tome 9 Le Collège invisible tome 10 Le Collège invisible tome 11 Le Collège invisible tome 12 Le collège invisible tome 13 magie sorts feu bûcher amitié maladie symptômes

Le 31.05.2018