La Voie des Oracles #1

Tome 1 : Thya

par Estelle Faye, éditions Folio SF, 2016, ISBN 978-2-07-077355-8, 8.20 €

L’histoire :

oracle devin magie fantasy Gaule empire romain invasions barbares créatures dieux Dieu christianismeThya a le don. Depuis l’enfance elle voit à l’avance des choses qui vont arriver, dans ses rêves ou par des visions. Or, dans la Gaule chrétienne de l’Empire romain, où l’on traque et brûle les représentants des anciens dieux païens, cela pourrait lui coûter la vie. Aussi a-t-elle toujours caché ses talents, aidée par son père qui l’a mise à l’abri à la campagne. Toutefois, alors que celui-ci est grièvement blessé, ses visions l’enjoignent de rejoindre une forteresse dans les Vosges. Déterminée à sauver son père, l’adolescente part sur les routes, sans se douter que les anciennes divinités fondent beaucoup d’espoir sur elle…

Chronique :

Voici un roman que j’ai beaucoup apprécié, aussi bien pour son écriture que pour son originalité.
Le cadre, tout d’abord, n’est pas des plus courants en fantasy, et il m’a plu car il changeait agréablement. L’action se passe dans l’Antiquité, dans un Empire romain qui commence à se fissurer sous les assauts des invasions barbares, un Empire gangrené par la politique et devenu trop vaste, trop coûteux pour défendre ses frontières, géré par des politiciens qui ne voient que leurs propres intérêts et qui traitent les soldats qui ont versé leur sang, qui ont construit cet empire, avec mépris. Élevée par son père, ancien général, dans les récits d’exploits guerriers et de campagnes militaires, Thya ne se comporte pas en riche oisive écervelée. Elle a embrassé ses valeurs, a la tête sur les épaules, d’autant plus qu’elle vit depuis longtemps avec un secret qui peut lui coûter la vie. C’est un personnage attachant, intelligent, volontaire, qui voit son quotidien totalement bouleversé et remis en cause, mais qui va de l’avant malgré tout, avec courage. De même, les alliés qu’elle va rencontrer en route semblent assez improbables, mais en apprenant à les connaître, on les apprécie et on se prend d’affection pour eux.
Autre aspect plaisant de ce roman, le subtil dosage du surnaturel et de son intervention. Les êtres que l’on voit à l’œuvre se font discrets, leur magie également, et même si on devine par avance certains éléments, ils restent bien amenés et bien traités.
Comme souvent avec un personnage adolescent lancé sur les routes, il s’agit d’un récit initiatique, et le cheminement de Thya est tout autant physique qu’intérieur. Elle évolue, mûrit, s’aguerrit, tout en restant fidèle à ses valeurs. Dans le même temps, elle entraîne dans son sillage d’autres personnes et sans s’en rendre compte, les amène à évoluer à leur tour, à se réaliser ou se racheter.
Bref, le premier tome de cette trilogie se lit avec grand plaisir, permet de découvrir ou redécouvrir une période de l’Histoire rarement utilisée en Fantasy, et j’attends avec impatience que le tome 2 sorte en poche chez Folio, ce qui ne saurait tarder. En attendant, je vous en recommande la lecture 🙂

Autres tomes de la série :

2. Enoch (chronique)
3. Aylus (pas encore paru en poche)

La Voie des Oracles tome 1 : Thya (folio) La Voie des Oracles tome 2 : Enoch (folio)

Déjà parus aux éditions Scrineo :

La Voie des Oracles tome 1 : Thya la-voie-des-oracles-tome-2-enoch la-voie-des-oracles-tome-3-aylus

Le 31.01.2017