Haut-Royaume : Les Sept Cités #1

Tome 1 : Le Joyau des Valoris

de Pierre Pevel, éditions Bragelonne, 2016, ISBN 979-10-281-0059-9, 17.90 €.

L’histoire :

fantasy diamant voleurs pègre religion emprise assassinats territoires luttesIryän est voleur à Samarande. Sur ordre des Anciens, la guilde des voleurs, il s’empare d’un diadème serti de diamants chez l’un des hommes les plus puissants de la ville. Toutefois, lorsque les joyaux sont dérobés une seconde fois, dans le sang, le voleur doit faire vite pour éclaircir ce mystère et retrouver les pierres s’il ne veut pas risquer de gros ennuis. Des vies sont en jeu, et pas seulement la sienne. Mais qu’a donc de particulier le plus gros des diamants pour éveiller toutes les convoitises ?

Chronique :

Comme à l’ordinaire, dès la première scène, Pierre Pevel nous plonge dans son univers et on se fait happer sans espoir de retour. En lisant simplement le prologue, j’ai eu l’impression de voir se dérouler sous mes yeux une scène de film de cape et d’épée, réjouissante, audacieuse et…bondissante ! Il y a quelque chose de très visuel dans son écriture qui fait que l’on se représente sans peine les situations, les personnages et les actions.
J’ai apprécié aussi bien la galerie de personnages, divers et complémentaires, que de retrouver Haut-Royaume et les références aux événements qui se sont déroulés dans le premier tome. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, ce n’est pas un problème, l’histoire reste indépendante. Pour les autres, c’est un petit plaisir, comme une private joke.
L’intrigue est solide, comme toujours, avec des fils qui convergent dans une seule direction tandis que l’écheveau se dénoue peu à peu. Si j’avais deviné une partie de l’épilogue, je n’ai pas pour autant boudé mon plaisir, car j’y vois un clin d’œil à une œuvre bien connue où un certain personnage est viscéralement attaché à « son précieux ».
Bref, difficile de parler de ce roman sans en dévoiler le contenu pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais on retrouve les ingrédients que l’auteur maîtrise à la perfection, à savoir escrime, imagination, audace, action, intelligence et une certaine noirceur, avec des personnages qui évoluent dans un monde interlope, mais qui ne sont pas pour autant dénués de valeurs et de qualités. À dévorer, comme je vais le faire pour la suite 😉

Autres tomes de la série :

Tome 2 : Le Serment du Skande (chronique)
Tome 3 : La Basilique d’Ombre (chronique)

HR Les sept cités 2 HR Les sept cités 3

Le 07.06.2016

 

Publicités