Freaks’ Squeele Funérailles #1

Tome 1 : Fortunate sons

de Florent Maudoux, éditions Ankama, 2013, ISBN 978-2-35910-446-2, 14.90 €

L’histoire :

freaks-squeele-funerailles-1À Rem, la vie publique est scrutée par les cyclopes qui retransmettent tout à la télévision et qui influencent les foules. Grâce à eux et à la ferveur du public, un guerrier peut devenir surpuissant. Spartacus du Chiroptère en a fait l’expérience. Malheureusement, la foule est manipulable, capricieuse, et ceux qu’elles portent aux nues peuvent être foulés aux pieds peu après.
Spartacus et Lucianne de l’Araignée semblent avoir tout pour être heureux. La fortune leur a souri, ils ont un fils qui fait leur joie, mais sa naissance cache un secret que le général ignore. Un jumeau est né en même temps que Scipio, Pretorius, mais dont Psamathée de la Mante religieuse a cherché à se débarrasser. Et quand le général se met à enquêter, il devient gênant…

Chronique :

Ce volume est le premier de la série et cette chronique a été l’occasion d’une relecture parsemée de quelques surprises.
En effet, la première fois que je l’ai découvert, je n’avais rien lu d’autre de Florent Maudoux et je découvrais son univers. Cette fois, ce fut différent car j’avais relu tous les Freaks’ Squeele et je les avais en tête. Je me suis ainsi rendu compte que certains personnages de l’autre série faisaient une apparition dans celui-ci, à l’univers plus sombre.
Dans Funérailles, nous découvrons le passé de celui qui deviendra Funérailles et de son frère, Scipio, depuis leur naissance. On peut dire que dès leur premier souffle, les jumeaux ont été l’objet de manœuvres politiques, et Pretorius en a cruellement fait les frais. La faute à une prophétie, et à une intrigante qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins.
Malgré les manigances qui ont abouti à la séparation des deux bébés, la vie fait que les jumeaux vont se rencontrer et finir par devenir amis, tout en ignorant qu’ils sont frères, car Pretorius ne ressemblent plus autant à Scipio après ce qui lui est arrivé. Spartacus n’étant pas stupide, il comprend un certain nombre de choses, tandis que l’intrigante dans l’ombre prend conscience que Pretorius n’est pas mort et que son père devient dangereux à fouiner où il ne faut pas. Avec les événements qui s’ensuivent, Scipio apprend très tôt les ficelles de la politique, de la manipulation, et se forge sa propre opinion, loin du formatage qu’on voudrait lui imposer…
Dans cet univers, on retrouve des éléments présents dans l’autre série : les références à la pop culture sont nombreuses, notamment à Saint Seiya, mais également à certains films, l’un des personnages secondaires n’étant pas sans faire penser à Christopher Lee… Avec ce monde plus sombre, décadent pourrait-on dire, l’humour est moins présent et moins déjanté que dans l’autre série. Les enfants permettent d’en introduire un peu, loin de la gravité des adultes, ce qui apporte une note de légèreté au récit.
Comme dans le premier tome de Freaks’ Squeele, je trouve que la critique des médias est très présente, mais également d’un certain état de la société. À Rem, les handicapés et estropiés de tous genres sont nombreux, et ils sont rejetés en marge de la société. Celle-ci est dominée par les grandes familles, dont les rejetons doivent être parfaits, si bien qu’il existe une véritable Cour des miracles dans les bas quartiers. Cruelles, les lois obligent ces gens déjà diminués de naissance à partir à la guerre, dès l’instant où ils ont deux bras et deux jambes fonctionnels. C’est ainsi qu’une partie du destin de Pretorius se joue… Le culte de l’apparence prime et la société maltraite une partie de sa population.
Bref, j’ai adoré relire ce premier tome, qui plante un décor sombre mais fascinant, original, et il m’a donné envie d’enchaîner à nouveau avec la suite, bien que je l’ai déjà lue. Toujours aussi captivant ! 🙂

Autres titres de la série :

Tome 1 : Fortunate sons (chronique)
Tome 2 : Pain in black
Tome 3 : Cowboys on horses without wings (chronique)
Tome 4 : Destruction Eve (chronique)
Tome 5 : Bring the kids home

freaks-squeele-funerailles-1 freaks-squeele-funerailles-2 armée, coup d'Etat, factions, assassinats, science, magie, armures jumeaux dictature chevaliers sacrifice

et dans un univers proche et postérieur chronologiquement, la série Freaks’ Squeele :

1. Étrange université ! (chronique)
2. Les chevaliers qui ne font plus « ni » ! (chronique)
3. Le tango de la mort (chronique)
4. Succube pizza (chronique)
5. Nanorigines (chronique)
6. Clémentine (chronique)
7. A-Move & Z-Movie (chronique)

Série terminée

Freaks'Squeele Une étrange université Tome 2 Tome 3 Tome 4 Tome 5 Tome 6 Freaks'Squeele 7

Le 22.05.2019

Publicités