Conan le Cimmérien

de Robert E. Howard, éditions Bragelonne.

L’histoire :

barbare honneur combats monstres dieux perversionJeune Cimmérien habitué des champs de bataille, avide de découvertes et d’aventures, Conan est un barbare qui arpente le monde de l’âge hyborien dans un fracas de tonnerre et d’épée. Indomptable, d’une force rare, farouchement attaché à sa liberté et à son honneur, il fait trembler hommes et dieux, insensible à leur perversion et aux charmes de la civilisation. Seul l’instant présent compte, et la vie ne vaut d’être vécue qu’intensément. Un personnage emblématique, qui a marqué les esprits, au point de devenir un héros populaire.

Chronique :

Il s’agit pour moi d’une énième relecture. En effet, c’est avec le personnage de Conan que je suis entrée en fantasy il y a de nombreuses années, un véritable coup de cœur, ce qui fait que cette chronique est éminemment subjective. Je me suis fait happer par l’écriture de Howard, capable de dresser une scène de bataille fracassante en quelques mots, de décrire des lieux et d’en rendre l’ambiance avec force et brièveté, de créer un héros granitique, si profondément incorruptible qu’il ne pouvait qu’être appelé à un destin exceptionnel.
Si c’est le cas dans la fiction, ça l’est aussi en tant que création littéraire, devenue si populaire qu’elle a généré de nombreuses reprises, plus ou moins heureuses. Parmi celles que je retiens, comment ne pas penser à la force des illustrations de Frazetta pour représenter Conan…
Avec Howard, on plonge aux sources de l’heroic fantasy puisqu’il a créé le genre, et les aventures de Conan sont à la fois captivantes (quand on aime les époques héroïques aux confrontations dantesques), divertissantes et très bien écrites. L’auteur se documentait sur l’histoire des civilisations anciennes afin de donner de la crédibilité à sa création, et ses textes, travaillés pour un maximum d’intensité en peu de mots, ont une force qui vous entraine sans que vous en ayez conscience. On a d’ailleurs plutôt tendance à dévorer les aventures du barbare plutôt que de les savourer en prenant son temps.
Bref, pour les amateurs qui voudraient se faire une idée du genre, Conan est un incontournable, au même titre que l’Elric de Moorcock.

Les autres intégrales :

2. Conan L’heure du Dragon
3. Conan Les Clous Rouges

Conan L'Heure du Dragon Conan barbare combat dieux perversion civilisation honneur courage

22.01.2016

Publicités