Chronique du soupir

fée souffle magie mystère don sacrifice liberté sauvetage incarnation

Dans une cage ressemblant à un cœur, une fée est installée sur des coussins. D’elle partent des fils qui font songer à des vents, tandis que le fond autour d’elle semble agité de volutes et de brumes dans des tons bruns et bleu-vert.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s