Un vampire ordinaire

vampire proies humanité sentiments psychanalyste histoire adaptation

Sur un fond gris, des branches d’arbre et une silhouette humaine se découpent, flous, tandis qu’une lumière blanche éclaire le coin inférieur gauche de la photo. Le titre s’écrit en rouge en lettres capitales fines. Sous le titre, une citation de Stephen King au sujet du livre « Terrifiant, drôle, plein de suspense…impossible à lâcher. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s