The Circle #1

Tome 1 : Les Élues

de Sara B. Elfgren et Mats Strandberg, éditions Pocket, 2016, ISBN 978-2-2662-4492-3, 9.30 €

L’histoire :

The Circle tome 1 : Les ÉluesMinoo et Linnéa, deux lycéennes, découvrent l’un de leurs camarades mort dans les toilettes. Elias semble s’être suicidé, mais Linnéa, qui le connaissait bien, n’y croit pas. Une nuit, alors que la lune est rouge, elles sont irrépressiblement attirées vers un ancien parc d’attractions, comme d’autres adolescentes. Leur destin bascule et rapidement, elles prennent conscience qu’elles vont devoir travailler main dans la main si elles veulent survivre. Des pouvoirs se réveillent en elles, qui menacent le Mal, et il est déterminé à les éliminer…

Chronique :

Comme dans les polars nordiques, ce roman possède une atmosphère sombre, crépusculaire, un roman dans lequel chacun des personnages évolue en sentant le poids du froid et du manque de lumière. Le désespoir et le mal être ne semblent jamais loin, avec des ados plus ou moins en perdition, et il en découle un trop-plein de pathos qui a bien failli me faire abandonner la lecture avant la moitié du livre.
En effet, ce dernier ne démarre véritablement qu’en son milieu, ce qui fait un peu long sur un total de 587 pages. C’est dommage, car une fois lancé, son intrigue est bien construite et les fausses pistes sont intéressantes, même si certaines sont évidentes. Elles ne se contentent pas de tromper, elles apportent un plus d’informations une fois éventées. Les auteurs naviguent d’un personnage à l’autre, nous donnant à voir les choses par petits bouts, comme les personnages tant qu’ils ne se décident pas à communiquer, tandis que la menace plane en permanence.
Enfin, le dénouement est habile, inattendu par certains aspects, et les adolescentes ont tiré les leçons de ce qu’elles ont surmonté et vécu ensemble.
Bref, ce roman présente des qualités de construction une fois le décor mis en place, mais son démarrage trop lent et le pathos omniprésent font que je n’ai pas envie de lire la suite. Dommage.

Le 09.01.2017

Publicités