Sam Lawry #3

Tome 3 : Il était onze heures et quart, Sam…

de Hervé Richez et Mig, éditions Bamboo, 2008, ISBN 978-2-350-78543-1, 11.90 €.

L’histoire :

fantastique mort visions Etats-Unis élections présidentielles complotÀ la mort du président Hoover, de nombreux dossiers compromettants ont été mis en sécurité. Mais trente ans plus tard, ils refont surface entre les mains d’un obscur sénateur qui les utilise pour faire trembler la CIA. Pour le contrer, cette dernière met la main sur un fils illégitime qu’il aurait eu avec une Chinoise, membre éminent du Parti, ce qui fusillerait sa carrière dans une Amérique en pleine Guerre froide. Malgré lui, Sam va se retrouver mêlé à cet imbroglio, à cause des visions que lui envoie son don. Malheureusement, il en paiera une fois de plus le prix.

Chronique :

Second diptyque des aventures de Sam Lawry, et elles sont toujours aussi passionnantes. Sam est rentré du Vietnam depuis plusieurs années et tient la promesse faite à son frère en aidant son neveu et sa belle-sœur à subvenir à leurs besoins. Pour cela, il est chauffeur dans la compagnie de taxi du père d’un ancien camarade de régiment, mort à la guerre. En réaction à son don, le vétéran a développé une aversion prononcée pour les surfaces réfléchissantes. Cela ne l’empêche pas de voir le destin de certains, et c’est en essayant de sauver la vie d’un inconnu qu’il précipite une fois de plus les choses.
Cette fois, le scénario, solide, donne plutôt dans l’espionnage et les manipulations au plus haut niveau. La BD retrace bien l’ambiance de cette Amérique un peu folle, qui rejette ses vétérans et qui redoute les communistes. La CIA craint d’être démantelée et est prête à tout pour se maintenir. C’est dans ce contexte que se déroule l’histoire.
Comme les deux volumes précédents, celui-ci se dévore, l’intrigue est plus complexe qu’auparavant où il s’agissait de sauver des compagnons d’armes. Ici, la politique s’en mêle, des hommes de pouvoir interviennent, n’hésitant pas à briser des vies sans état d’âme, du moment qu’ils garantissent leur longévité et leur pouvoir. On constate donc une montée en puissance dans le scénario, et pour avoir lu la suite, ça n’est pas fini ! Bref, un vrai plaisir. 🙂

Autres tomes de la série :

1. Celui qui voit (chronique)
2. L’œil de Caïn (chronique)
4. Et tu pris le nom de Caïn (chronique)
5. Vyshaya Mera, Marina…
6. Center Lane

Il existe également deux intégrales de la série :

Intégrale 1, 2011, ISBN 978-2-8189-0571-5, 18 €.
Intégrale 2, 2011, ISBN 978-2-8189-0572-2, 18 €.

fantastique blessure guerre Vietnam visions mort horreur frère fantastique guerre Vietnam mort visions frère famille Sam Lawry 4 Sam Lawry 5 Sam Lawry 6 guerre Vietnam don mort pouvoir Amérique famille frère survie responsabilité visions  don pouvoir visions morts Amérique espionnage CIA secrets d'Etat manipulations mensonges famille protection

Le ….03.2016

Publicités