Sam Lawry #1

Tome 1 : Celui qui voit

de Hervé Richez et Mig, éditions Bamboo, 2008, ISBN 978-2-350-78543-1, 11.90 €.

L’histoire :

fantastique blessure guerre Vietnam visions mort horreur frèrePendant la guerre du Vietnam, Sam a été blessé à la tête et pensait pouvoir enfin rentrer chez lui. Mais les médecins le déclarent apte et il doit retourner au front. Toutefois, en regardant ses compagnons, il est pris d’étranges flashs qui lui montrent leur mort. Quelque temps plus tard, ses visions se réalisent. Lorsqu’il comprend cette nouvelle capacité, il tente de prévenir l’un des intéressés mais se met son unité à dos. Son don permet pourtant de sauver un certain nombre d’entre eux et évite un massacre…

Chronique :

J’ai découvert cette BD par hasard et j’en suis bien contente. Le dessin est plutôt agréable, mais c’est surtout le propos qui m’a intriguée. L’idée de cet homme qui peut voir la mort un peu avant qu’elle frappe m’a intéressée, et son exploitation en plaçant le personnage sur le front lui donnait plus de force. Que faire d’un don pareil ? Comment l’utiliser sans passer pour fou, encore que les traumatismes de la guerre pourraient excuser ce genre de folie…
Dans ce premier tome, on découvre le personnage, quelques allusions sont faites sur la raison de sa présence dans ce conflit, la guerre du Vietnam, mais on le voit essentiellement confronté à cette capacité inattendue qu’il va devoir gérer. Dans un contexte où la mort peut frapper n’importe qui, n’importe quand, on pourrait croire que quelqu’un capable de vous éviter le pire serait bien considéré, mais non. Le danger exaspère les superstitions et Sam est rapidement vu comme un porte-malheur. Les choses arrivent-elles parce qu’il les annonce, ou sont-elles inéluctables ?
Le récit alterne entre cette problématique et celle de la famille, avec son frère qui finit par le rejoindre alors que Sam lui avait conseillé de ne surtout pas s’engager. C’est une manière d’amorcer le tome 2, surtout avec ce que nous livre la dernière page.
Toujours est-il que j’ai dévoré ce premier tome, alors même que je n’aime pas les récits de guerre, car l’atmosphère est bien rendue, la psychologie du personnage est solide et le sujet traité intelligemment. De quoi être curieuse de la suite…

Autres tomes de la série :

2. L’œil de Caïn (chronique)
3. Il était onze heures et quart, Sam… (chronique)
4. Et tu pris le nom de Caïn (chronique)
5. Vyshaya Mera, Marina…
6. Center Lane

Il existe également deux intégrales de la série :

Intégrale 1, 2011, ISBN 978-2-8189-0571-5, 18 €.
Intégrale 2, 2011, ISBN 978-2-8189-0572-2, 18 €.

Sam Lawry 2 Sam Lawry 3 Sam Lawry 4 Sam Lawry 5 Sam Lawry 6 guerre Vietnam don mort pouvoir Amérique famille frère survie responsabilité visions  don pouvoir visions morts Amérique espionnage CIA secrets d'Etat manipulations mensonges famille protection

Le 22.03.2016

 

Publicités