Pouvoirs obscurs #1

Tome 1 : L’invocation

de Kelley Armstrong, éditions Castelmore, 2011, ISBN 978-2-3623-1010-2, 13.10 €

L’histoire :

pouvoirs adolescents institut nécromancie loup magieDepuis l’enfance, Chloé a des hallucinations effrayantes. Alors que ces dernières avaient disparu, elles refont surface brutalement au lycée. Jugée déséquilibrée par son établissement, elle se voit placée dans un institut pour adolescents à troubles psychologiques, Lyle House. Elle y côtoie une demi-douzaine de jeunes et ne tarde pas à découvrir que les fameux troubles qui les affligent ne sont peut-être pas ce que l’on veut leur faire croire. Décidée à en avoir le cœur net, Chloé mène quelques recherches, avant de se résoudre à expérimenter le pouvoir que les autres jeunes lui prêtent, celui de s’entretenir avec les morts…

Chronique :

Je connaissais Kelley Armstrong pour son excellente série Femmes de l’Autremonde, et j’étais curieuse de lire ce qu’elle avait pu écrire pour des ados. Je me suis donc lancée dans le premier tome de cette série, qui démarre franchement dans la veine fantastique, pour glisser petit à petit vers l’urban fantasy. Comme tout premier tome, il met en place l’univers dans lequel va évoluer notre héroïne, un monde qui semble être le nôtre, tout du moins au début. Puis, au fil des révélations, le surnaturel sur lequel on doutait est accepté, acquis, et on bascule dans la fantasy.
Nous découvrons également la galerie de personnages, des ados avec leurs problèmes, dont certains restent mystérieux jusqu’au bout, tandis que le vrai visage des adultes se dévoilent. Le récit et la tension dramatique vont crescendo, et le personnage de Chloé n’est ni une écervelée, ni une fille passive attendant un éventuel sauveur en cas de danger.
L’univers que l’on voit se dessiner m’a évoqué la série dont je parlais plus haut, et je suis curieuse de savoir si l’histoire va la rejoindre ou bien rester distincte. Quant aux valeurs présentes dans le tome, on trouve la loyauté, la confiance, la solidarité, et des défauts tels l’égoïsme, la trahison, la manipulation, et bien d’autres. Les adultes se révèlent peu fiables, quand ils ne se posent pas en adversaires déclarés, si bien que les jeunes ne peuvent compter que sur eux-mêmes ou les uns sur les autres.
Bref, il s’agit d’un bon premier tome, qui donne envie d’en savoir plus, et s’il peut paraître un peu lent à démarrer pour certains, il se construit solidement, avec une psychologie des personnages qui n’est pas caricaturale. Je n’aurai aucun mal à m’intéresser à la suite 🙂

Autres titres de la série :

Tome 2 : L’éveil
Tome 3 : La révélation
Tome 4 : Innocence
Tome 5 : Soupçons
Tome 6 : Révolte

Le 17.04.2018

 

 

Publicités